Clicky



Bons Plans

ISS : une mission écourtée à cause d’une goutte d’eau

Publié le
L'astronaute Tim Kopra lors d'une précédente sortie - capture d'écran du compte Twitter de la NASA L'astronaute Tim Kopra lors d'une précédente sortie - capture d'écran du compte Twitter de la NASA

Hier, la sortie orbitale de 2 astronautes de la Station spatiale internationale a dû être écourtée à cause de la découverte d'eau dans le casque de l'un d'eux.

Alors que 2 astronautes effectuaient une sortie dans l’espace depuis la station ISS, l’américain Tim Kopra et son collègue britannique Tim Peake, leur mission s’est terminée plus tôt que prévu. L’astronaute américain ayant détecté une goutte d’eau dans son casque, il a dû rentrer immédiatement dans la station.

ISS : de l’eau dans le casque d’un des astronautes

La première sortie dans l’espace du britannique Tim Peake ne s’est pas passée comme prévue. De l’eau dans le casque de son homologue américain Tim Kopra a obligé les deux hommes à écourter leur mission et rentrer rapidement dans l’ISS. Heureusement, l’incident n’a pas mis en danger la vie de l’astronaute.

Alors que la NASA retransmettait cette sortie dans l’espace en direct, le commentateur déclarait : « Il ne court aucun danger« . Environ 4 heures après le début de la mission, Tim Kopra avait informé les équipes de l’agence spatiale américaine qu’il avait senti une bulle d’eau dans son casque. Selon la NASA, cette goutte d’eau de 10 centimètres sur 5 pourrait venir d’une fuite dans l’équipement de refroidissement du scaphandre de l’astronaute américain.

Cet incident rappelle celui survenu en 2013. L’astronaute italien Luca Parmitano avait dû rentrer précipitamment alors que son casque se remplissait d’eau. Toutefois la NASA se veut rassurante en déclarant : « C’est très loin d’être aussi sérieux« .

Une mission toutefois accomplie

Bien que leur sortie ait été écourtée, les astronautes ont toutefois pu remplir leur mission. Ils devaient changer le régulateur de tension qui était tombé en panne en novembre 2015. Après avoir parcouru une soixantaine de mètres le long de la station, ils ont atteint la zone et remplacé ce système, qui pèse 90 kilos. En 15 minutes le principal objectif de la mission était atteint, la Station spatiale internationale peut de nouveau disposer de toute sa puissance électrique.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform