Clicky



Bons Plans

Une grande attaque de pishing contre les utilisateurs de Gmail

Publié le
Gmail

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une grande vague d'emails ont été envoyés aux utilisateurs de Gmail pour récupérer leurs informations privées. Prudence.

C’était un simple mail d’apparence anodine. Un contact qui vous envoie une proposition de partager un Google Doc. La page sur laquelle atterrissaient alors les utilisateurs les invitait à autoriser l’accès aux documents et contacts. Problème, malgré les apparences, il ne s’agissait pas d’une page appartenant à Google. Et les pirates auteur de cette opération ont pu récupérer de nombreux contacts et informations confidentielles.

Une réaction rapide de la part de Google

Face à la menace qui s’est rapidement répandue, la firme de Mountain View a été forcée de prendre des mesures. Dans un premier temps, elle a donc supprimé les pages utilisées pour diffuser les virus ainsi que les comptes en cause.

Ensuite, elle a déployé une mise à jour de son application mobile. En effet, jusque-là, l’utilisateur ne recevait pas d’alerte à la différence de la version web classique. Désormais, « lorsque vous cliquez sur un lien suspect dans un message, Gmail affichera une invite d’avertissement qui vous aidera à garder votre compte en sécurité » explique Google dans un communiqué.

Des bonnes pratiques à respecter

Si la réaction rapide de Google devrait bloquer la diffusion de ce virus, des mesures sont en revanche nécessaires si vous avez déjà cliqué. Déjà, vérifiez si vous avec reçu un mail [email protected] Si c’est le cas, consultez dans les options si vous avez donné l’accès à cette application d’accéder à vos mails. Il ne vous reste plus alors qu’à la supprimer.

De façon générale, afin d’éviter d’être piraté ainsi, il est souhaitable d’appliquer plusieurs principes de base. Tout d’abord, activer la double authentification sur Gmail. Surtout, bien vérifier l’adresse qui vous a envoyé le message, si vous connaissez l’expéditeur ou si elle vous paraît fiable. Enfin, ne stockez dans tous les cas aucune information sensible (mots de passe par exemple) dans votre boîte mail.

Source : Le Monde
Crédits Photos : NIRUT RUPKHAM
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform