Clicky



Bons Plans

Google : 75 millions de demandes de déréférencement pour copyright

Publié le | Modifié le
Google, le moteur de recherche Google, le moteur de recherche

Sur le seul mois de février 2015, Google a reçu 75 millions de demandes de déréférencement. Demande envoyé par les ayants droits ou ceux qui les représentent.

Tous les ans, Google publie son rapport de transparence. Ce rapport concerne le nombre de demandes que reçoit le moteur de recherche pour le déréférencement de résultats de recherche concernant des atteintes au copyright, selon la législation américaine DMCA. Le mois dernier ce nombre aura atteint le record de 75 millions.

Google toujours plus attentifs aux ayant droits

Google reçoit de plus en plus de demandes de déréférencement, ces demandes sont effectuées par les ayant droits ou leurs représentants afin d’éliminer des résultats de recherche des liens qui pointent vers des sites violant le copyright. Cette année ils sont particulièrement aux aguets, en effet 75 millions de demandes ont été faites au mois de février 2016.

Ces demandes, provenant en majorité d’ayants droits du domaine de la musique et du cinéma ne cessent de se multiplier. Depuis le mois de novembre 2015 elles ont augmenté de 10 millions par mois. La semaine dernière, 19 millions de demandes ont été effectuées auprès de Google, notait le site ZDNet, alors que l’année dernière à la même époque elles s’élevaient à 9 millions et en 2014 à 5 millions. Ce qui montre bien une explosion de ce genre de requêtes.

Le nombre de demandes pourrait atteindre 1 milliard en 2016

Depuis quelques années, cette procédure DMCA est automatisée, ce qui explique en partie l’explosion du nombre de demandes de déréférencement. Selon le rapport, 6495 ayants droits ou leurs représentants ont effectué une telle demande et ces réclamations concernent 70 851 domaines différents.

Si cela continue au même rythme, cette année le nombre de requêtes pourrait atteindre le milliard. Cette procédure permet de rendre les sites hébergeant des contenus piratés moins visibles sur le moteur de recherche. Les sites qui reçoivent beaucoup de demandes sont immédiatement déclassifiés par Google. Cependant on ne connait pas le chiffre des demandes de déréférencement qui sont approuvées par Google.

Crédits Photos : zamzawawi isa / Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform