Clicky



Bons Plans

Google France perquisitionné sur fond de soupçons de fraudes fiscales

Publié le
Google

Hier, mardi 24 mai, une perquisition a été menée dans les locaux de Google à Paris. Le géant américain est soupçonné de fraudes fiscales.

Le parquet national financier a annoncé dans un communiqué hier avoir effectué une vaste perquisition dans les locaux de Google à Paris. Le géant américain a été perquisitionné dans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale, ouverte en 2015, suite à une plainte de l’administration fiscale française.

Vaste perquisition dans les locaux de Google Paris

Une opération de grande ampleur a eu lieu dans les locaux parisiens de Google hier. Durant cette perquisition, les cinq magistrats du parquet national financier étaient accompagnés de nombreux agents du fisc et de la brigade nationale de répression de la délinquance fiscale (BNRDF) ainsi que 25 experts en informatique. Selon “Le Parisien” beaucoup sont ressortis vers midi avec des valises bien remplies.

Ces perquisitions interviennent dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte le 16 juin 2015 portant sur des faits de fraude fiscale aggravée et de blanchiment en bande organisée, à la suite d’une plainte de l’administration fiscale française” précise le communiqué publié par le parquet.

Déjà en 2011, des perquisitions avaient eu lieu dans les locaux du moteur de recherche situés dans le IXème arrondissement de Paris. Selon certaines sources, le fisc réclamerait 1,6 milliard d’euros à Google d’arriérés d’impôts.

Google se défend de telles pratiques

Nous respectons la législation française et coopérons pleinement avec les autorités pour répondre à leurs questions” déclarait un porte-parole dans un communiqué. Google, tout comme d’autres multinationales telles que Facebook ou encore Amazon sont sous le feu des critiques tant en Europe qu’aux Etats-Unis pour leurs pratiques d’optimisation fiscales dont le but est d’échapper à l’impôt.

Google dit toujours qu’il respecte parfaitement la législation de chacun des pays, mais ils en contournent l’esprit“, indiquait le député PS Pierre-Alain Muet, actuel vice-président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale.

Source : leparisien.fr
Crédits Photos : Justin Sullivan/Getty Images
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform