Clicky



Bons Plans

Chiffrement : Google se prépare à l’arrivée des ordinateurs quantiques

Publié le

Google teste actuellement une méthode de chiffrement post-quantique qui devra résister à la puissance des ordinateurs quantiques.

Si pour le moment, l’ère de l’informatique quantique n’en est qu’à ses premiers pas, cela n’empêche pas les géants du secteur IT d’anticiper les nouvelles problématiques qui en découleront. L’enjeu de la sécurité et du chiffrement des données sera au cœur de cette nouvelle façon de penser l’informatique. Les ordinateurs quantiques, de par leur puissance, feront sauter sans problème les systèmes de sécurité que nous employons actuellement.

C’est pour cela que les ingénieurs de Google Chrome pensent déjà au futur du chiffrement des données mettre au point des algorithmes capables de contrer ces attaques quantiques.

La protection asymétrique ne fera pas long feu

Actuellement, c’est le chiffrement TLS qui est associé à HTTP pour sécuriser les connexions en HTTPS. Sur le blog de Google dédié à la sécurité, Matt Braithwaite, ingénieur chez Google, précise que cette sécurité ne fera pas long feu contre les ordinateurs quantiques.

« Si de puissants ordinateurs quantiques sont créés, alors ils seraient en mesure de briser les primitives cryptographiques asymétriques qui sont actuellement utilisées dans TLS, le protocole de sécurité se trouvant derrière le HTTPS », précise l’ingénieur. Le pire, c’est que les ordinateurs quantiques pourront faire sauter ces sécurités de manière rétroactive « De tels ordinateurs quantiques pourraient déchiffrer rétrospectivement toute communication Internet qui a été enregistrée aujourd’hui, alors que certaines informations doivent rester confidentielles pendant des décennies. » C’est pourquoi Google a décidé de prendre le taureau par les cornes.

Google se prépare à l’informatique quantique

C’est dans Google Chrome que les ingénieurs de Mountain View concentrent en ce moment leurs efforts. Ces derniers développent actuellement une cryptographie post-quantique qui sera capable de résister à la puissance des ordinateurs quantiques.

Une phase de test de cette protection d’un nouveau genre va bientôt débuter sur un faible nombre de transactions sur les serveurs de Google. Ce nouvel algorithme, baptisé New Hope, a été mis en place au sein des dernières versions Canary du navigateur. Les développeurs ont intégré ce nouvel algorithme de chiffrement sur plusieurs domaines, par exemple play.google.com.

Crédits Photos : Dwavesys.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform