Clicky



Bons Plans

Free et Bouygues Telecom menacent l’ARCEP de couper les robinets de la fibre

Publié le
fibre optique

Si la hausse du prix de la location des infrastructures ADSL d’Orange augmente comme prévu en 2017, Free et Bouygues Telecom menacent l’Arcep de ne plus investir dans le déploiement de la fibre optique.

Free et Bouygues, frères ennemis dans le domaine du mobile (les deux opérateurs s’attaquent régulièrement en justice) savent aussi s’allier pour défendre leurs intérêts communs.

Selon un document que s’est procuré le journal l’Express, les dirigeants des deux opérateurs, ont adressé une missive commune à celui de l’Arcep pour indiquer qu’ils arrêteraient d’investir dans la fibre optique si la hausse du prix de la location du réseau d’Orange imposée par le régulateur se poursuivait.

La hausse de la taxe de location Orange ne passe pas

L’Autorité de régulation impose en effet une taxe de location aux opérateurs qui utilisent les infrastructures du réseau d’Orange. Cette dernière s’élève aujourd’hui à 9,05 euros par abonné pour pouvoir accéder aux lignes des foyers et installer l’ADSL.

L’Arcep a prévu d’augmenter le prix de cette location à 9,45 euros d’ici à l’année 2017. Une augmentation de 40 centimes par abonnés qui représente tout de même une somme de 1 milliard d’euros pour Free, Bouygues Télécom et les autres opérateurs. Dans la lettre envoyée à l’Arcep, les deux opérateurs déplorent une hausse « ni légitime ni pertinente […] qui casserait les capacités d’investissement des deux petits opérateurs et renforcerait la position déjà ultradominante d’Orange ».

Vers un gel des investissements dans la fibre

Pour la concurrence, le prix des infrastructures ADSL d’Orange est amorti depuis longtemps et les investissements dans le domaine sont désormais presque nuls de la part de l’opérateur historique, ce qui ne justifie donc pas une telle hausse du tarif de location.

Pour faire entendre leur voix, Bouygues et Free menacent donc de ne plus investir dans la fibre et donc, geler le plan de déploiement prévu par François Hollande d’ici à 2022. Reste maintenant à attendre la réponse de l’Arcep et d’Orange et voir si Free et Bouygues mettront leurs menaces à exécution si rien ne bouge.

Source : L'Express
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform