Clicky



Bons Plans

Facebook : un nouveau brevet plutôt étonnant

Publié le

Facebook a déposé plus tôt dans la semaine un brevet qui permettrait aux banques de scruter les relations de l'utilisateur sur le réseau social lors de la demande d'un prêt.

Mardi dernier, Facebook a déposé un brevet dans le but de limiter les spams et d’améliorer les résultats de recherche pour les utilisateurs. Ce brevet qui permettrait d’en savoir toujours plus sur les utilisateurs pourrait également servir aux banques afin d’évaluer si vous êtes un client à risque en analysant votre liste d’amis.

Des crédits bancaires octroyés en fonction de vos amis ?

Le brevet déposé plus tôt dans la semaine par Facebook au United States Patent and Trademark Office, qui a pour intitulé “Autorisation et authentification basée sur le réseau social de l’individu”, est à l’origine plutôt une bonne chose car il permet une meilleure méthode d’identification des utilisateurs afin de limiter le spam. Seulement dans l’énumération des applications possibles le réseau social indique que cette nouvelle méthode pourrait être utilisée par les institutions financières afin de vous accorder un crédit ou non selon votre liste d’amis. En résumé, si dans vos contacts Facebook se trouve de mauvais payeurs, les banques vous refuseraient un crédit.

Une partie du  brevet plus que discutable

Dans le texte du brevet, on peut lire ceci : “lorsqu’un individu demande un prêt, le prêteur examine les scores de crédit des membres du réseau social de cet individu via un nœud autorisé. Si le score de crédit moyen de ces membres atteint le score de crédit minimum, le prêteur continue d’examiner la demande de prêt. Sinon, la demande est rejetée”. Pour accorder un crédit les banques se basent généralement sur votre historique de crédit et la situation de vos comptes. Mais s’il s’agit d’un premier crédit, ce brevet leur serait bien utile pour prendre une décision.

Le rapprochement des banques et des réseaux sociaux a déjà commencé avec la BNP qui travaille avec Facebook sur l’ouverture de comptes bancaires via le réseau social. Toutefois, une telle méthode d’évaluation des clients pourrait ne pas être légale en France, la CNIL veille. Les comptes en banque de vos amis ne font pas partie des critères autorisés pour l’obtention ou le refus d’un crédit, pour l’instant.

Source : liberation.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform