Clicky



Bons Plans

Facebook se lance contre les fausses informations !

Publié le

Facebook va rendre moins visibles les pages et publications qui dirigent l'utilisateur vers des arnaques ou autres fausses rumeurs.

Pour que le flux d’actualité reste pertinent pour les membres du réseau social, mieux vaut s’assurer qu’il mette en avant des contenu de qualité, et non de fausses informations. C’est avec ce constat que Facebook se lance à l’assaut des pages et publications qui diffusent de fausses informations, des hoax et autres canulars qui sont légion sur le réseau social, qui les considère comme du spam.

Facebook compte sur la communauté pour détecter les fausses informations

Et quelle meilleure manière d’arriver à cet objectif pour Facebook que de mettre à profit le jugement humain de sa plus grande richesse, ses utilisateurs ? Réservée aux utilisateurs américains pour l’instant, le menu déroulant de chaque publication va accueillir une nouvelle option : celle de signaler un contenu comme une “fausse information”. Ce nouveau bouton pourra être appliqué à tous les posts, qu’ils comprennent du texte, des liens, photos ou vidéos.

Il sera possible aux utilisateurs de signaler une publication mensongère.

Il sera possible aux utilisateurs de signaler une publication mensongère.

C’est vrai qu’il était nécessaire de donner aux utilisateurs les armes afin de lutter contre toutes les arnaques et fausses rumeurs qui circulent sur Facebook, souvent crues et propagées par les plus naïfs.

Les pages incriminées seront de moins en moins visibles sur Facebook

La mise à jour de l’algorithme du réseau social va donc permettre de diminuer la visibilité des pages qui diffusent ces fausses infirmations. Ces pages seront repérées grâce aux signalements des utilisateurs et en fonction du nombre de ces signalements par rapport à leur audience mais pas seulement. En effet, Facebook va également tenir compte du nombre de fois où une publication est partagée par un utilisateur, puis supprimée juste après.

Il faut aussi préciser que Facebook ne parle pas de supprimer les publications et pages jugées “fausses” par les utilisateurs, mais bien de simplement en diminuer la visibilité afin de faire place au contenu de qualité dans le fil d’actualité.

Enfin les publications humoristiques ou satiriques comme celles du très populaire Gorafi ne devraient pas être concernées, car Facebook ne les considère pas comme du spam ou des arnaques, mais comme du contenu qui peut être de qualité et qui peut intéresser ses utilisateurs. Pour Facebook il s’agit donc là de contenu qu’il faut mettre en avant, au même titre que les publications plus sérieuses.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform