Clicky



Bons Plans

Facebook : Le Safety Check bientôt lancé automatiquement

Publié le
Facebook lance le contrôle d'absence de danger dans le cadre des attentats du 13 novembre

Facebook mènerait actuellement une série de tests afin d’automatiser le fonctionnement du Safety Check.

C’est devenu une triste habitude depuis quelques semaines. En cas de catastrophe naturelle ou d’attaque terroriste, Facebook déploie l’outil Safety Check qui permet de rassurer ses proches et leur annoncer que tout va bien.

Jusqu’à maintenant, l’outil était déclenché manuellement, ce qui ne l’empêchait pas d’être plus efficace que certaines applications des autorités. Depuis deux mois, le réseau social cherche à rendre le Safety Check encore plus efficace en automatisant le processus.

Vers un Safety Check automatique

Ce sont les journalistes du Chicago Magazine qui ont découvert que Facebook effectuait des tests sur le Safety Check depuis quelques semaines. Le système se baserait sur le contenu des messages postés par les utilisateurs de Facebook sur un lieu donné.

En analysant le champ sémantique des messages et en les corrélant à une base de données d’évènement d’un partenaire tiers, l’algorithme peut décider de déclencher le Safety Check sans intervention humaine.

Une automatisation bientôt généralisée

Dans un premier temps, le service demande aux utilisateurs qu’ils détectent dans la zone du danger de confirmer qu’ils vont bien et qu’un évènement est bien en cours. Le tout ne sera pas affiché publiquement et le Safety Check se contentera d’interroger les personnes qu’il détecte à proximité de l’évènement (Facebook parle de Safety Check « généré par la communauté »). C’est seulement après validation humaine des équipes de Facebook que le contrôle d’absence de danger passera en mode « Public ».

Selon Facebook, le test du Safety Check automatique a été effectué à quatre reprises pour le moment. Une fois en Alberta au Canada, une fois à Bastrop, dans le Texas, et une fois à Dallas, et la quatrième fois, à Chicago, après une fusillade. À terme, Facebook pourrait faire en sorte que le Safety Check soit entièrement déclenché par la communauté.

Crédits Photos : Facebook
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform