Clicky



Bons Plans

Facebook est nocif pour 79% des parents et 59% des enfants

Publié le

Facebook est devenu le point essentiel dans la vie de nombreux internautes. Les parents veulent également tirer la sonnette d’alarme en mettant en évidence le danger qui rôde sur le réseau social. Ce dernier serait donc dangereux pour 79% des parents.

Facebook est le réseau social qui rencontre le plus de succès. Il est facile de communiquer avec son entourage, ses proches… Via le fil d’actualité, il est possible de connaître toute la vie des proches. Cela peut paraître bénéfique pour la majorité des internautes, mais il y a également une face cachée. Cette dernière fait très peur à 79% des parents qui estiment que Facebook est dangereux pour les enfants. En effet, il est très facile de discuter avec des personnes à l’autre bout de la planète sans les connaître. Le site est donc un repaire aux pédophiles, escrocs… TrendMicro a demandé une étude, car Facebook rencontre un succès croissant au fil des mois. Les adolescents sont de plus en plus jeunes, entre 9 et 16 ans. Cet engouement a également été facilité par l’émergence des appareils comme les tablettes ou les Smartphones. 17% des enfants ont un téléphone et 6% possèdent une tablette.

Facebook est dangereux ?

La nouvelle génération est donc née avec Facebook et cela ne réjouit pas les parents. L’étude révèle que 80% des 13/16 ans ont un compte et se connectent régulièrement. Les parents tentent donc de sensibiliser leur progéniture, 58% d’entre eux ont déjà eu une conversation sur les dangers d’Internet et de Facebook. 79% des parents interrogés estiment que le réseau social est un réel danger pour les adolescents et les plus jeunes. Les utilisateurs estiment à 59% que la sécurité n’est pas vraiment efficace et que le réseau peut être dangereux. 67% des mineurs acceptent que leurs parents apparaissent dans leurs amis pour effectuer une certaine surveillance.

Sur Facebook, les parents ont donc très peur notamment de la pédophilie. Certains internautes se font passer pour des enfants pour tenter d’amadouer leur proie. Facebook a également fait la Une de la presse dans la rubrique faits divers. Certains ont été humiliés sur le réseau social, d’autres ont été victimes de chantage… Les adolescents vivent parfois très mal cette exposition, ils sont prêts à se suicider pour ne vivre une énième humiliation sur Facebook.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform