Clicky



Bons Plans

Facebook : Des hackeurs ont orchestré une cyberattaque sophistiquée

Publié le

Facebook a été attaqué par un groupe de personnes qui ne sont pas encore identifiées. Les données ont-elles été détournées ?

Facebook a annoncé dans la journée de vendredi qu’une attaque qualifiée de sophistiquée avait touché le réseau social. Apparemment, d’autres sites ont également été visés par la même attaque. Des hackers ont également tenté de s’en prendre à Twitter. Le phénomène ne s’est pas arrêté là puisque de grands sites de presse comme le Washington Post, le New York Times ou encore le Wall Street Journal ont été victime d’une cyberattaque. L’intrusion sur la plateforme de Mark Zuckerberg date du mois dernier et ce sont des employés qui ont remarqué un problème de vulnérabilité. Un dossier suspect était présent dans le système informatique. La société a ainsi pu retrouver la trace de l’ordinateur portable d’un des employés. Un logiciel malveillant avait également été installé. Plusieurs autres PC du réseau social ont été touchés. La direction de Facebook a donc indiqué que, « Le mois dernier, la sécurité s’est aperçue que nos systèmes avaient été visés par une attaque complexe ».

Une enquête a été ouverte

Face à cette situation, les internautes veulent savoir si leurs données ont été dérobées. A priori, Facebook estime que les informations n’ont pas été détournées. La société de Mark Zuckerberg a donc pris l’initiative de doter son système de nouvelles défenses informatiques. Ces dernières sont mises en place depuis le 1er février. La police a également été prévenue et une enquête a été ouverte. Selon les premières investigations, les hackeurs ont utilisé le logiciel Java pour infiltrer Facebook. Les États-Unis semblent donc être au cœur d’une affaire de cyberattaques de grande ampleur. Ce phénomène aurait des impacts négatifs, les différents services américains de renseignement ont indiqué au Washington Post que ces attaques nuisaient à leur compétitivité économique.

Plusieurs pays à l’origine de l’attaque

Le National Intelligence Estimate a rendu son premier rapport où il est indiqué que la Chine, la France, Israël et la Russie seraient impliqués dans les attaques. Ce sont des entreprises de la finance, de l’aérospatiale, de l’énergie et de l’automobile qui ont été touchées par ces attaques. Pour l’instant, les dommages sont évalués à plusieurs dizaines de milliards de dollars. Le logiciel Java refait donc surface avec les déclarations de Facebook. Twitter a d’ailleurs mis en garde les utilisateurs du réseau. À cause de la vulnérabilité, le département américain de la Sécurité intérieure avait conseillé aux internautes de ne pas avoir recours à Java.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform