Clicky



Bons Plans

Des enfants opérés à cœur fermé grâce à la 3D

Publié le

Grâce à l'utilisation d'un logiciel de visualisation 3D, 3 enfants souffrant d'une malformation du cœur ont pu être opérés avec succès à cœur fermé.

Un nouveau logiciel de visualisation 3D, baptisé “EchoNavigator“, a été mis au point afin de faciliter des opérations et les rendre moins traumatisantes pour les patients qui souffrent de certaines pathologies cardiaques. Très peu utilisée jusque-là et seulement sur des adultes, cette technique a permis d’opérer avec succès 3 enfants au CHU de Toulouse. Une première en Europe.

EchoNavigator : la 3D à l’aide de la chirurgie cardiaque

3 enfants ont pu être opérés à cœur fermé pour différentes malformations cardiaques grâce au logiciel de visualisation 3D EchoNavigator. Sans cette aide, de telles opérations sont très délicates et nécessitent un temps de convalescence assez long. C’est le professeur Philippe Acar, cardiologue et pédiatre au CHU de Toulouse, et son équipe, qui ont utilisé cette technique sur des jeunes enfants pour la première fois en Europe.

Un système qui facilite les opérations par voie percutanée. Le chirurgien passe par les veines ce qui évite de réaliser une opération à cœur ouvert, bien plus risquée, pour les enfants qui souffrent de malformation cardiaque. Le logiciel a été développé en collaboration avec Philips. Il permet de visualiser sur le même écran l’échographie du cœur du patient et les rayons X lors de l’introduction de la sonde avec laquelle les chirurgiens opèrent la malformation.

Un projet européen pour démontrer l’efficacité du système

40 enfants vont ainsi pouvoir bénéficier de cette nouvelle technique dans le cadre d’un projet européen avant d’étendre ensuite l’utilisation du logiciel dans d’autres hôpitaux. “Il faut démontrer qu’il apporte une véritable aide aux chirurgiens” déclarait le professeur Acar.

Jusqu’à aujourd’hui, 3 enfants ont été opérés grâce au logiciel EchoNavigator. Nellie, 5 ans, qui 1 mois après son intervention a pu reprendre une vie normale, une autre petite fille de 9 ans et un garçon de 6 ans. Au bout de 3 jours ils pouvaient sortir de l’hôpital et leur poitrine de présentait aucune cicatrice, tenait à souligner le cardiologue.

Source : europe1.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform