Clicky



Bons Plans

Elon Musk dévoile la 2ème partie de son grand plan pour Tesla

Publié le

Toujours plus tourné vers Mars avec SpaceX, Elon Musk est également très actif du côté de Tesla dont il vient de dévoiler la suite du programme pour sauver l'humanité.

Dans un long billet de blog, Elon Musk a détaillé la deuxième partie de son grand plan pour Tesla en justifiant que la première partie était presque arrivée à son terme. Il aura fallu presque 10 ans jour pour jour pour y arriver, mais aujourd’hui l’entrepreneur estime qu’à force de proposer des voitures électriques de plus en plus performantes et de moins en moins chères le premier objectif qu’il s’était fixé, à savoir proposer des voitures électriques abordables ainsi que fournir de l’énergie solaire, est aujourd’hui proche d’être une réalité suffisamment déployée.

Dis Elon, tu veux faire quoi cette nuit ?

Pour “parvenir à une économie d’énergie durable” avant de “manquer de combustibles fossiles à brûler” et ainsi éviter que “la civilisation ne s’effondre“, Elon Musk décrit donc la suite de son plan pour Tesla. Tout d’abord, créer et démocratiser des toits à panneaux solaires simples à installer et entretenir auprès d’un maximum de personnes. Pour cela, Tesla et une autre des sociétés de Musk, à savoir SolarCity, vont finalement se combiner, car le fait qu’elles soient séparées est “majoritairement un accident de l’histoire“. Le tout devrait sans surprise être compatible avec les batteries Powerwall et Powerpack.

Ensuite, Tesla devrait produire prochainement de nouveaux véhicules électriques pour davantage couvrir le marché et les usages. Il est tout d’abord question d’un SUV compact et d’un pick-up, mais surtout de plus gros véhicules comme des camions et transports en commun urbains, actuellement en début de développement.

Tesla et Elon Musk pour sauver le monde ?

Enfin, et ces deux derniers points sont liés, Elon Musk évoque l’autonomie et le partage. Ainsi, il est question de rendre les véhicules Tesla toujours plus capables de se piloter tout seul pour une sécurité des passagers accrue. Si la législation l’autorise, la fonctionnalité Autopilot pourrait donc bien sortir de son état de bêta rapidement une fois que la sécurité visée est une réalité. Ainsi, avec des voitures capables de se piloter toutes seules le “covoiturage” devrait entrer dans une nouvelle ère avec la possibilité de rendre son véhicule disponible contre rémunération.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform