Clicky



Bons Plans

Yahoo!, vers une réorganisation de ses activités

Publié le | Modifié le
Le siège de Yahoo aux Etats-Unis Le siège de Yahoo aux Etats-Unis

En panne de croissance, les actionnaires du groupe Yahoo! sont de plus en plus mécontents. La branche française du pionnier de l'internet a fait l'objet d'une rumeur concernant la suppression de 55 postes, rumeur que l'intéressée a commenté.

Le groupe Yahoo! traverse des moments très difficiles, si bien qu’au mois de février, il annonçait la scission de ses activités, toute la partie Internet, son cœur de métier, va être vendue. Dans le cadre de cette réorganisation, le groupe a décidé de réorganiser ses activités. Certaines pourraient purement et simplement disparaître.

Yahoo! va réorganiser ses activités

Etant dans une situation très délicate, le groupe Yahoo! avait annoncé au mois de février vouloir vendre la plupart de ses activités Internet et, afin de réduire les coûts, il allait supprimer 15% de ses effectifs. 1.500 postes vont donc être supprimés au total. La filiale française a fait l’objet d’une rumeur visant un plan de redressement portant sur 55 postes.
Seulement, un porte-parole de la firme en France a annoncé ceci : « Nous avons informé nos collaborateurs d’un projet de réorganisation qui modifierait la manière dont nos équipes et nos activités sont organisées en France. L’objectif est de nous permettre de concentrer nos ressources sur un nombre plus limité de produits à fort potentiel et d’augmenter nos revenus. La France demeure un pays important pour Yahoo tant pour les utilisateurs que pour le marché publicitaire ». 

Un « projet de réorganisation » avait été « annoncé en interne ». « Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale annoncée par Marissa Mayer en février, qui est de réduire de 15% les effectifs au niveau global« , déclarait quant à lui à l’AFP un porte-parole du groupe américain. Ce n’est pas la première fois que Yahoo! France subit un tel plan. En 2009 déjà, des emplois avaient été supprimés et l’année dernière, 29 personnes avaient été remerciées.

Satisfaire les actionnaires avant tout

La filiale française n’est bien sûr pas la seule visée. D’autres vont même être fermées, c’est le cas  de celle de l’Italie, du Mexique, de l’Argentine, de l’Espagne et de Dubaï. En outre, il faut ajouter à cela la fermeture de différents services. Yahoo! est en train de préparer la vente de ses activités. Au final, il ne restera à Yahoo! que sa participation dans Alibaba et sa filiale au Japon.

Pour des raisons fiscales, le groupe ne vendra pas sa participation dans Alibaba, le site de e-commerce chinois. Les actionnaires n’étant pas prêts à payer le fort impôt sur la plus-value que cela représenterait.

Crédits Photos : Flickr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform