Clicky



Bons Plans

Découverte d’une exoplanète potentiellement habitable proche de nous

Publié le
Vue d'artiste : une exoplanète

Une équipe d'astrophysiciens de l'Observatoire européen austral (ESO) vient d’annoncer la découverte de l’exoplanète la plus proche de la Terre.

Selon des informations relayées par l’hebdomadaire allemand “Der Spiegel”, une exoplanète potentiellement habitable vient d’être découverte par une équipe d’astrophysiciens de l’ESO.  Cette planète, qui se trouve en dehors du système solaire, serait toutefois relativement proche de nous à l’échelle de l’univers. Elle ne se situerait en effet qu’à une distance de 4,24 années lumières.

Une exoplanète semblable à la Terre ?

C’est une découverte exceptionnelle que vient d’annoncer une équipe d’astrophysiciens de l’Observatoire européen austral. Exceptionnelle dans le sens où c’est une exoplanète qui se trouverait à la fois dans une zone d’habitabilité et proche de notre planète. Située à une distance d’un peu plus de 4 années lumières de la Terre, cette planète est en orbite autour de Proxima Centauri, l’étoile la plus proche de notre système solaire. Assez proche pour que de l’eau à l’état liquide puisse se retrouver à la surface. L’eau étant un élément primordial pour l’apparition d’une forme de vie quelconque.

En outre, cette exoplanète est celle qui se trouve le plus proche de la Terre parmi celles qui ont été découvertes jusqu’à présent. En comparaison, Kepler-452b, découverte par la Nasa l’année dernière, considérée comme une exoplanète jumelle de notre planète, est, elle, située à 1400 années lumières de la Terre.

Des doutes sur cette découverte

Cependant, des doutes subsistent concernant cette découverte. Un porte-parole de l’ESO s’est refusé à tout commentaire selon l’AFP. Cette exoplanète au nom encore inconnu aurait été découverte depuis l’observatoire de la Silla, géré par l’Observatoire Européen Austral, qui est à la limite du désert de l’Atacama au Chili. En 2012, l’observatoire européen avait annoncé une découverte similaire mais certains spécialistes sont depuis sceptiques quant à la véracité de cette trouvaille.

Il existe une réelle compétition entre les observatoires et, à ce petit jeu, c’est la Nasa qui est largement devant avec à son actif plus de 4000 exoplanètes découvertes, dont plus de 200 se trouveraient dans une zone habitable.

Source : leparisien.fr
Crédits Photos : Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform