Clicky



Bons Plans

Daech menace directement les dirigeants de Facebook et Twitter

Publié le
Mark Zuckerberg le patron de Faceboook Mark Zuckerberg le patron de Faceboook

Dans une vidéo publiée sur le réseau social Telegram, les djihadistes de Daech s'en prennent à Mark Zuckerberg, le patron de Facebook et Jack Dorsey, celui de Twitter.

Le groupe djiadhiste Daech part en guerre contre les réseaux sociaux. En effet, dans une vidéo publiée sur Telegram, les terroristes menacent directement les patrons des plus importants réseaux sociaux dans le monde que sont Facebook et Twitter. Sans doute car ceux-ci ont bloqué des milliers de comptes appartenant aux djihadistes.

Daech s’en prend aux réseaux sociaux dans une vidéo

Une vidéo émanant du groupe terroriste Daech tourne actuellement sur le réseau social Telegram. Dans cette vidéo les djihadistes s’en prennent directement au dirigeant de Twitter, Jack Dorsey et à celui de Facebook, Mark Zuckerberg. Dans la vidéo sont affichées côte à côte les photos criblées de balle des 2 patrons de ces réseaux sociaux.

C’est le média américain « Vocativ » qui a repéré cette vidéo circulant sur Telegram. Elle a été publiée par un groupe se faisant appeler « Les Fils de l’armée du Califat » et elle dénonce la fermeture des comptes appartenant à Daech et ses partisans. « Vous annoncez tous les jours les suspensions de beaucoup de nos comptes et à ça nous répondons : c’est tout ce que vous pouvez faire ? Vous ne nous arrivez pas à la cheville » peut-on lire sur un texte affichée dans la vidéo,  qui continue ainsi : « Si vous fermez un compte, nous en prendrons 10 en retour et bientôt vos noms seront effacés après la destruction de vos sites« .

Des dizaines de milliers de comptes suspendus

Si le groupe terroriste s’en prend à ces 2 réseaux sociaux, c’est que depuis l’été 2015, encouragés par le gouvernement, ceux-ci se sont engagés dans la lutte contre la propagande terroriste sur Internet. Au début du mois, Twitter annonçait avoir bloqué 125 000 comptes ayant un rapport avec l’Etat Islamique depuis la mi-2015.

De son côté, Facebook, a annoncé la création d’une équipe dont la mission est de détecter et suspendre tout compte suspecté de promouvoir ou ayant un rapport avec des activités terroristes.

Source : lesechos.fr
Crédits Photos : Brian Solis / Flickr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform