Clicky



Bons Plans

Les critiques pleuvent sur les chatbots de Facebook Messenger

Publié le

Lors de sa conférence F8, Facebook a annoncé l'arrivée des bots sur Messenger. Ces robots conversationnels pourraient bien envahir rapidement les utilisateurs du réseau social.

Le but du réseau social de Mark Zuckerberg c’est de vous garder près de lui le plus possible. Il doit alors toujours innover pour faire face à l’appel des autres réseaux sociaux qui ne s’endorment pas sur leurs lauriers non plus. Dernière annonce en date, les chatbots, qui vont s’inviter sur la messagerie Messenger. Ces bots pourraient à terme remplacer les applications mais encore faut-il qu’ils ne soient pas trop envahissants.

Les chatbots pour Messenger sont un peu trop bavards

Bien que tout récemment annoncés sur Facebook Messenger, les chatbots ne sont pas nouveaux. Ils ont déjà investi d’autres services de messagerie tels que Telegram, WeChat et plus récemment Kik. Seulement ces robots conversationnels lancés par des marques ou encore des médias peuvent vite devenir envahissants et pousser les utilisateurs à bloquer leurs messages.

Selon un journaliste du “Guardian”, les bots se transforment rapidement en spams et s’incrustent à tout moment en envoyant des messages intempestifs. Cette mauvaise expérience pourrait dégoûter à vie les utilisateurs. “On peut excuser des débuts compliqués, mais de tels problèmes là où les utilisateurs n’acceptent pas le spam, tout cela pourrait les rebuter à vie” écrivait-il, en ajoutant : “Facebook et ses partenaires ont besoin de régler ces défauts, et de les régler rapidement, sans quoi ils pourraient vicier tout cet espace“.

Des bots trop lents

Si les bots sont censés remplacer certaines applications à l’avenir, il va certainement falloir que les équipes de Facebook se penchent sur la lenteur de ceux-ci. En effet, le réseau social annonçait le lancement de “Poncho”, un bot qui renseigne sur la météo. Ainsi, au lieu de lancer une application météo ou de se rendre sur un site météorologique, il suffit de demander à Poncho directement dans Messenger. Mais il va falloir être patient, le bot peut mettre jusqu’à 1 heure pour vous renseigner.

Si ces bots ont du potentiel, il faudra rapidement corriger les défauts sinon les utilisateurs les oublieront rapidement.

Source : slate.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform