Clicky



Bons Plans

CES 2015 : Toyota partage 5000 brevets sur la pile à combustible

Publié le
La Toyota Mirai toule à l'hydrogène La Toyota Mirai toule à l'hydrogène

Toyota a rendu publics plus de 5.000 brevets concernant la pile à combustible afin qu’elle soit adoptée par une majorité de constructeurs?

Le CES de Las Vegas, c’est beaucoup d’appareil high-tech concernant la maison et l’électroménager, mais pas seulement. Une place très importante est également accordée à d’autres secteurs et notamment à celui de l’automobile. Une manière de préparer le très important salon de Detroit pour certains constructeurs et de pouvoir mettre en lumière les dernières innovations technologiques implantées dans leurs véhicules.

Toyota, toujours en avance sur l’implantation de technologies dans les véhicules et notamment en ce qui concerne l’hybride que le constructeur a démocratisé avec la Toyota Prius. Pour le CES 2015, c’est encore une fois dans le domaine de la motorisation que Toyota s’est distingué.

Toyota propose 5000 brevets à ses concurrents

Après l’avant-gardiste Prius, c’est avec la Mirai que Toyota espère frapper un grand coup sur le marché automobile. Le constructeur a en effet lancé sur le marché asiatique un modèle de véhicule propulsé grâce à l’électricité produite par la réaction chimique produite par le croisement de l’air et de l’hydrogène.

Le constructeur mise vraiment beaucoup sur cette technologie mais aimerait que ce soit également le cas pour les autres constructeurs du marché, et donc ses concurrents. C’est pour cela que la marque a fait le choix de partager plus de 5000 brevets qu’elle a déposés sur le système de pile à combustible afin que la recherche des autres constructeurs dans le domaine bénéficie des avancées effectuées par Toyota.

Répondre aux besoins d’énergie

Toyota espère que tous les constructeurs utiliseront ses brevets pour implanter rapidement la technologie de l’hydrogène dans leurs véhicules, un enjeu écologique primordial. Selon le constructeur « L’hydrogène peut provenir de nombreuses ressources naturelles ou de sous-produits des activités humaines […] Il peut aussi être produit à partir de l’eau en exploitant l’énergie renouvelable comme le soleil ou le vent. Une fois compressé, il présente une densité énergétique plus élevée que celle des batteries. Il pourrait ainsi répondre aux besoins futurs de production d’énergie et pour de nombreuses autres applications. »

L’enjeu est donc de taille pour l’avenir de la planète, encore faut-il que les infrastructures, notamment les pompes distribuant de l’hydrogène, suivent le rythme car ce sera la condition sine qua non pour l’adoption de l’hydrogène par le grand public.

Crédits Photos : Toyota.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform