Clicky



Bons Plans

Apple accuse Qualcomm d’abus de position dominante

Publié le

Apple a dénoncé publiquement les pratiques anticoncurrentielles et un abus de position dominante de la part de son fournisseur Qualcomm. La firme de Cupertino a déposé une plainte contre lui en Californie.

Sale temps pour le fondeur Qualcomm qui après avoir été épinglé par différents pays pour des pratiques anticoncurrentielles va devoir faire face aux accusations d’Apple qui l’accuse d’abus de position dominante et lui réclame la somme d’un milliard de dollars due pour des surfacturations, indique la marque à la pomme.

Qualcomm attaqué en justice par Apple

Alors que des poursuites venaient d’être lancées contre lui, le fondeur Qualcomm va désormais devoir répondre devant la justice américaine d’abus de position dominante et de pratiques anticoncurrentielles, suite à une plainte déposée par Apple. La firme de Cupertino dénonce également les mesures de rétorsion financière dont le groupe aurait été victime de la part de Qualcomm après qu’Apple ait coopéré avec les autorités lors d’une enquête qui a vu le fondeur condamné, en Corée du sud.

« Nous sommes extrêmement déçus de la manière dont Qualcomm mène ses affaires avec nous, et malheureusement, après des années de désaccord sur ce qui constitue des royalties justes et raisonnables, il ne nous reste pas d’autre choix que de nous tourner vers les tribunaux » indiquait ainsi le géant américain de la technologie.

Apple ajoute en outre avoir été « surfacturé pour des milliards de dollars avec les stratagèmes illégaux de Qualcomm ». L’entreprise parle notamment d’une somme d’un milliard de dollars que Qualcomm aurait refusé de lui reverser après sa participation à l’enquête de la KFTC (l’autorité coréenne de la concurrence). Somme qui lui était pourtant due selon un accord passé entre les deux entreprises.

Qualcomm répond

Qualcomm n’a pas tardé à répondre à la firme de Cupertino, affirmant que ses accusations sont infondées. « Apple a intentionnellement dénaturé nos accords et négociations, ainsi que l’importance et la valeur des technologies que nous avons inventées ou partagées, auxquelles nous avons contribué avec tous les fabricants d’appareils mobiles grâce à notre programme de licence. Apple a activement encouragé les attaques sur les activités de Qualcomm devant plusieurs juridictions dans le monde, comme le montrent la récente décision de la KFTC et la plainte de la FTC, en déformant les faits et en retenant des informations. Nous nous félicitons de pouvoir entendre ces accusations fallacieuses devant des tribunaux où nous aurons le droit de découvrir les pratiques d’Apple et de bénéficier d’un examen approfondi des faits » a ainsi Indiqué Qualcomm dans un communiqué.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform