Clicky

Se souvenir de moi ? | Mot de passe oublié ?

10 conseils pour utiliser les medias sociaux pour promouvoir votre événement

Tribune rédigé par Tamara Mendelsohn, VP Marketing chez Eventbrite

On nous demande souvent : « Quels sont les leviers à ma disposition pour promouvoir mon événement ? » Nous avons donc collecté les meilleures pratiques de nos utilisateurs et les avons réunis dans ce post afin de vous aider à optimiser votre utilisation des médias sociaux. Il est important de noter en revanche que les médias sociaux ne sont pas un remède magique : ce sont des canaux de communications et non une stratégie. La meilleure manière de se servir de ces canaux dépendra du public que vous visez et de son comportement et la façon dont il interagit en ligne.

Ceci étant dit, les réseaux sociaux peuvent être des outils promotionnels très puissants qui permettent d’atteindre un plus grand nombre de personnes qui s’intéresseront à votre événement et qui, au final, voudront y assister. Quand une personne partage des informations avec son réseau à propos de votre événement, ce message a une plus grande valeur qu’une publicité traditionnelle. En effet, cela implique que cette personne approuve l’événement. Les médias sociaux sont aussi un outil parfait pour créer du buzz, et pour faire parler les gens de votre événement, de manière à ce que d’autres personnes puissent retrouver cette discussion et y participer. Ceci n’est bien évidemment pas un phénomène nouveau. En effet, c’est ainsi que s’est toujours faite la promotion d’un événement : en faisant parler les gens. Ce que les médias sociaux apportent, c’est la possibilité à n’importe qui de découvrir une conversation, augmentant ainsi sa portée et son impact.

En revanche, cela peut changer la donne. Nous avons intégré de nombreuses fonctionnalités au sein d’Eventbrite afin de faciliter le partage d’informations sur les médias sociaux, et nous en observons les résultats tous les jours. C’est Facebook qui génère le plus de trafic vers notre site, ce qui signifie que les gens partagent vos événements sur Facebook, que leurs amis les voient sur leur fil d’actualité et qu’ils cliquent sur les liens et sont redirigés vers votre page Eventbrite. C’est un aspect très encourageant ; il est donc important de comprendre comment cela peut impacter la découverte et la promotion de votre événement.

Quelques principes de base

1. Choisir la plateforme qui correspond le mieux à votre événement. Il y a plusieurs options pour promouvoir un événement par le biais des médias sociaux et chacun d’entre eux a ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, Facebook et LinkedIn permettent de visualiser les participants à un événement et agrègent la conversation en un seul lieu. A l’opposé, Twitter permet à n’importe qui de découvrir un événement. Construire un réseau autour d’un événement peut être une bonne démarche si l’on souhaite créer une expérience de marque riche sur Internet. En revanche, celle-ci ne bénéficiera pas de la viralité des réseaux sociaux déjà établis. Il est donc préférable de trouver un équilibre entre plusieurs plateformes – mais surtout de comprendre là où se trouve votre audience.

L’identification des communautés présentes sur LinkedIn, Facebook et d’autres forums est une étape importante, au même titre que la veille de conversations sur Twitter afin d’identifier les plateformes les plus actives. C’est ici qu’il faudra s’impliquer le plus.

2. Définir les critères de succès et ne pas sous-estimer le travail nécessaire. Un nouvel utilisateur peut penser qu’une communauté est auto-entretenue. C’est faux. Ces communautés doivent être entretenues et idéalement par une personne dédiée à cette tâche, qui alimente et fait évoluer la conversation. Pour créer du buzz autour d’un événement, il est important d’apporter de nouveaux contenus en permanence afin d’engager une communauté, de stimuler une conversation et d’en créer d’autres. Les critères de succès permettent de veiller sur l’efficacité des actions d’entreprise – le nombre de fans ou d’abonnés est un bon point de départ mais les indicateurs d’engagement sont plus importants. Le tableau de bord des pages Facebook fournit des informations utiles. En ce qui concerne Twitter, de nombreux outils analytiques, souvent gratuits, permettent de mesurer le niveau d’engagement d’un ou plusieurs tweets.

Se servir de Facebook pour créer une destination d’engagement.

3. Publier l’événement sur Facebook. Il est possible de publier un événement sur Facebook à partir du tableau de bord d’Eventbrite. Cette action exportera automatiquement tous les détails de l’événement pour créer un Evénement Facebook. Celui-ci peut être publié de manière indépendante ou en association avec une page Fan. Les Evénements Facebook permettent d’inviter facilement des amis, des fans et facilitent le partage. Cette démarche permet de créer un point de rendez-vous pour que les participants puissent partager leur enthousiasme et initier des conversations.

4. Créer une Page Facebook. La création d’une page dédiée pour les grands événements est une bonne approche afin de créer un lieu qui engagera les participants et ceux qui s’y intéressent. Les meilleurs pages sont celles qui publient des mises à jour quotidiennement, ouvrant une fenêtre sur les préparatifs et l’organisation. Un traiteur exceptionnel est confirmé ? Une personnalité notable prendra la parole ? Un article a été publié à propos de l’événement ? Une approche multimédia est toujours plus efficace : des photos des préparatifs, des vidéos des intervenants ou artistes commentant l’événement sont de bonnes manières pour animer la page et engager les participants. Les pages Facebook ne sont pas seulement là pour enthousiasmer les participants mais aussi une manière de les impliquer dans l’organisation, de poser les questions qui pourraient avoir un impact sur le contenu de l’événement.

5. Inviter amis et fans à participer et faire fonctionner le bouche à oreille. Une recherche sur Facebook permet d’identifier d’autres pages Fan et donc d’autres communautés à engager. En devenant fan d’une page, il devient ensuite possible de publier des messages sur le mur. Il faut faire attention au contenu de ce message afin qu’il ne ressemble pas à du spam (les gens réagissent très mal au spam) et qu’il communique des informations utiles sur l’événement, mais aussi la raison qui ferait que l’événement les intéresserait. Par exemple, l’organisateur d’un concert de soutien où le musicien Slash a joué est allé sur la Page Fan de Slash et a partagé avec ses fans qu’il se produirait au concert, plutôt que d’écrire simplement : « Venez au concert et soutenez notre cause ».

Une autre approche est de rechercher des personnes ou amis ayant un lien avec la thématique de l’événement que l’on souhaite promouvoir et qui pourraient être simplement intéressés par l’information. Une fois identifiées, il faut faire attention à la manière dont on approche ces personnes afin de ne pas, encore une fois, donner l’impression de faire du spam. Un message privé est conseillé dans ce cas de figure. Le message doit contenir une description de l’événement et la raison pour laquelle il est intéressant pour la personne à qui il est adressé. Ce message devrait être court et concis et inclure un lien vers la page de l’événement, l’encourageant à devenir fan, ainsi qu’un lien vers la page Eventbrite. Le résultat désiré ici est donc que ce contact devienne fan de la page ou qu’il participe à l’événement, et que cela soit visible par tout son réseau.

Utiliser Twitter pour faire le buzz et permettre aux participants de se connecter

6. Créer un hashtag pour l’événement et faites-en la promotion. Initier et encourager la discussion autour de l’événement par le biais de hashtags sur Twitter est un excellent moyen de créer le buzz. Toutefois, il est important d’avoir un rôle actif et de déterminer le plus tôt possible quel hashtag sera utilisé pour l’événement (autrement, les autres s’en chargeront, et il y a de fortes chances pour que différents hashtags soient créés, réduisant ainsi l’effet souhaité). Il faut ensuite anticiper la diffusion du hashtag, en la contrôlant à travers tous les canaux – faites-le figurer sur votre page d’inscription, sur votre site Internet, et dans tous vos tweets. Pendant l’événement, il est important de penser à le mentionner plusieurs fois : sur les éléments de signalisation, sur les programmes imprimés, depuis la scène.

L’objectif est de faire en sorte que chaque tweet relatif à l’événement contienne le bon hashtag. C’est précisément autour de ce hashtag que se regrouperont toutes les conversations Twitter sur l’événement, ce qui permettra aux participants de se connecter plus facilement et de diffuser la nouvelle. Certains événements organisent des concours, qui peuvent prendre la forme de questions sur le thème de l’événement et auxquelles il faut répondre sur Twitter. Les réponses doivent contenir le hashtag Twitter correspondant, afin de le faire connaître très tôt. Une année, TechCrunch50 a tiré au sort plusieurs personnes parmi toutes celles qui avaient tweeté leur hashtag, et leur a distribué des entrées gratuites pour l’événement.

7. Créer un profil Twitter. Parce que Twitter est un réseau plus accessible que Facebook (pas besoin d’être amis avec les autres utilisateurs pour qu’ils aient accès aux tweets de chacun), avoir recours à un profil personnel pour promouvoir un événement sur Twitter est tout à fait acceptable (contrairement à Facebook où ce n’est pas forcément pertinent quand le profil en question est plutôt réservé à un usage personnel). En fait, il est probable que les participants apprécient de pouvoir mettre un visage sur le nom de l’organisateur de l’événement et d’échanger directement avec lui, ce qui fait donc de Twitter l’outil parfait. Toutefois, pour des événements plus importants et plus fréquents, créer un profil Twitter entièrement consacré à l’événement s’avère être un très bon moyen pour créer un lien avec les participants, s’il est nécessaire et justifié de l’alimenter sur tout l’année.

Que le profil soit au nom de l’organisateur où qu’il porte seulement le nom de l’événement, il est conseillé de l’utiliser comme une page Fan Facebook : c’est-à-dire soit pour partager des informations sur l’événement en fonction de la période, soit pour créer un lien avec les participants.

8. Entrer en contact avec les personnes influentes pour diffuser la nouvelle. Il est vraiment facile de trouver quelqu’un sur Twitter ; la plupart des personnalités influentes disposent d’ailleurs d’un profil public. Il est possible d’entrer en contact avec eux via Twitter pour les informer de l’événement et les solliciter pour diffuser la nouvelle. S’ils estiment qu’il s’agit d’un événement intéressant, ils le partageront très probablement avec leurs followers. En effet, partager des informations dignes d’intérêt avec leurs followers leur permet de fournir du contenu pertinent. Il est utile d’arriver à toucher les personnes impliquées dans l’événement. En les interpellant dans des tweets, ils retweeteront ce que vous avez à dire, et y rajouteront quelques réflexions personnelles.

Utiliser LinkedIn pour mobiliser le milieu des affaires

9. Poster l’événement sur LinkedIn. Il est possible de créer au strict minimum une mise à jour qui comprend quelques mots sur l’intérêt de l’événement et intégrant un lien vers la page Eventbrite. Nous avons remarqué que cela générait un grand trafic pour les organisateurs de l’événement, et plus particulièrement dans le cas d’événements professionnels. Poster l’événement sur LinkedIn peut générer davantage de trafic sur la page mais aussi susciter de l’intérêt pour l’événement. C’est relativement facile à mettre en place : il suffit de se rendre dans l’application Events (« événements ») de LinkedIn et de cliquer sur Create an Event (« Ajouter un événement »). Il faut ensuite renseigner les détails de l’événement, ainsi qu’un lien vers la page Eventbrite où l’on peut acheter des entrées. Quand l’événement est publié, les relations LinkedIn en sont automatiquement informées. Il est utile de rechercher des groupes de contacts LinkedIn qui sont pertinents par rapport à votre événement, de les en informer, mais aussi de partager l’événement avec des contacts ciblés, ce qui n’est pas difficile sur LinkedIn. Si un nombre suffisant de ces contacts répondent qu’ils sont effectivement intéressés ou qu’ils y assisteront, cela attirera encore plus de personnes sur la page.

Créer sa propre communauté pour apporter de la valeur

10. Créer sa propre communauté. Pour des événements plus complexes ou d’une plus grande ampleur (comme des conférences), il est tout à fait pertinent de créer sa propre communauté. Cependant, il faut être vraiment conscient de la valeur que l’on confère à un événement à partir du moment où on invite des personnes à se créer un profil et à faire partie d’une nouvelle communauté. SXSW a par exemple mis en place une communauté où les membres peuvent proposer différentes idées et voter pour celles qu’ils préfèrent, mettre en place un programme personnalisé, et prendre part à différentes discussions en lien avec l’événement. Il existe des solutions comme Pathable ou Presdo Match qui proposent d’utiliser leur plate-forme communautaire prédéfinie et de l’intégrer à un site Internet. Ainsi, il n’est pas nécessaire de créer soi-même entièrement cette fonctionnalité. Cette stratégie s’adresse uniquement aux personnes disposées à ne ménager ni leur temps ni leurs efforts pour promouvoir la participation de leur l’événement et pour créer une communauté initiant ses propres conversations.

Tribune rédigé par Tamara Mendelsohn, VP Marketing chez Eventbrite. Tamara est à la tête du marketing d’Eventbrite. Passionnée par la magie des événements qui réunissent des gens autour d’intérêts communs, elle est également très intéressée par la puissance des médias sociaux et croit que la technologie peut tout changer.

Avant de travailler pour Eventbrite, Tamara était analyste senior chez Forrester Research. Experte en technologie eCommerce et vente multicanal, elle s’est penchée sur la manière dont les consommateurs intègrent la technologie au shopping. Elle a rédigé plusieurs rapports et a travaillé avec des marchands et détaillants afin de les aider à définir leurs stratégies de vente.

Tamara est diplômée de la MIT Sloan School of Management et a reçu son Bachelor’s en littérature et économie du Wellesley College.

Vous avez aimé cet article ?

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : 10 conseils pour utiliser les medias sociaux pour promouvoir votre événement sur Begeek.fr
Topic Associés
Articles Liés
1 Commentaire
  1. Jano Delandtsheer - le 10/07/2012 10:00:24

    Facebook ? Twitter ? LinkedIn ? .. et pourtant non !
    En l’occurence , j’ai pu lire cette page grâce à une
    connaissance de Google+ !
    Alors Google+ ? N’est-ce pas un plan valable ? Pourquoi est-il
    absent des conseils ?
    D’autre part , le bouche-à-oreille me paraît justement inadéquat
    pour toucher des « clients » potentiels que je ne connais pas,
    n’y-a-t-il pas des techniques vraiment innovantes .?

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir ? Vous devez être connecté pour réagir à cet article.

J'ai un compte


Mot de passe oublié ?

Je n'ai pas de compte créer un compte en 15 secondes Créer un compte

Test produits