Test Formovie Xming Episode One

Par Hadrien Miche publié le 14 mai 2024 à 9h00.
Tech
9 /10

Notes

  • Design
    8
  • Interface
    9
  • Image
    9
  • Son
    8

Avantages

  • - Bon rapport Qualité/Prix
  • - Interface Google TV

Inconvénients

  • - Pas plus que FullHD

Formovie lance son Xming Episode One, son premier vidéoprojecteur sous la barre des 300 euros avec le support natif de Netflix !

Présentation

Formovie est né de la joint venture entre Xiaomi et Appotronics spécialisé dans les vidéoprojecteurs laser. Dans le Xming Episode One, on va retrouver un Google TV dans un format carré plutôt classique. Les touches d’orange sur les côtés, permettent de mettre en avant la sortie son avec 2 haut-parleurs de 3 W qui possèdent la technologie Dolby Audio. Il mesure 17.53 x 12.19 x 4.06 cm pour un poids total de 1,2 kg. Il ne possède donc pas de batterie comme le DICE que nous avions testé. Malgré sa taille, il ne fait beaucoup de bruits en fonctionnement ! Pour compléter la fiche technique, on va retrouver du WiFi 2,4 et 5 GHz ainsi que le Bluetooth 5.0, sa télécommande utilise d’ailleurs cette technologie.

En terme d’images, on va être sur du FullHD avec la possibilité d’avoir un écran de 120 pouces avec un constrate de 1500:1 et 150 CVIA Lumens. L’avantage du Xming Episode One, c’est son auto keystone et autofocus qui est capable d’éviter les obstacles afin de toujours proposer la meilleure image complète possible !

A l’arrière, on va retrouver le logo “Xming” qui s’allume lorsque le projecteur est en veille ainsi que les entrées HDMI 2.1, USB 2.0 et jack 3.5 mm.

 

Interface

Ici pas d’Android TV, mais plutôt Google TV qu’on a découvert avec les derniers Chromecast de Google. On peut faire la même chose que sur une Android TV, mais avec une mise en avant de contenus et on a également la possibilité d’avoir des profils utilisateurs. Pareil, on pourra caster notre smartphone ou s’en servir comme télécommande.

Attention, pas de store d’applications mais des recommandations. C’est un peu plus chiant pour trouver, mais on s’y fait…

Image et son

En termes de recul pour avoir une image de plus en plus grande, il faut compter environ 1,3m pour 50 pouces, 2,5m pour 100 pouces et 3,2m pour 120 pouces. On obtient rapidement une bonne taille d’écran et à savoir que vous pourrez toujours faire plus mais la luminosité n’arrivera peut-être pas à suivre.

L’autofocus et le keystone automatique réagissent très bien et on peut passer devant sans qu’il déclenche tout de suite la mise au point. L’image est nette et les couleurs bien représentées. En terme de son, les 2 haut-parleurs de 5 W chacun font le job, ça manque légèrement de basse dans les films d’action, mais autrement on est satisfait sans devoir pousser le volume à fond.

Ici une illustration de ce que fait le Xming Episode One pour calibrer bien l’image malgré les obstacles. Dans les faits, il faut que ça ne soit que d’un côté et qu’il ait la place pour réaliser cette modification, sinon il affichera juste un message signalant que la caméra est obstruée.