Clicky

Interview de François Gobert : la vie après le hackathon #4

Par Alexandre de BeMyApp,  publié le 10 mars 2014 à 18h38, modifié le 14 mars 2014 à 8h34.
 5 minutes

Tech

Cette semaine nous retrouvons François Gobert, il avait participé au hackathon Critéo organisé par BeMyApp. Il revient sur son expérience.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

François Gobert, 22 ans, étudiant à l’EM Strasbourg, en césure chez PwC’s Accelerator à Luxembourg. Grand suiveur du monde des startups et de la Tech’. Ecrivain à mes heures de pensif et fou de théâtre d’improvisation ! Dans une équipe de startup, je suis le pitcheur et le créatif !

Tu as participé au hackathon Code Of Duty 3 organisé par Criteo, pourquoi ?

Avec Aurélien Monchambert, CEO et co-fondateur de Partymood, nous recherchions un dev’ intéressé par notre projet. Un jour Aurél’ me dit « François, il y a un hackathon organisé chez Criteo à Paris. Vas-y si tu peux je ne peux pas de mon côté. Essaye de rencontrer des profils plus techs ».

Je trouve que c’est une bonne idée et je me chauffe, quitte le Luxembourg pour le week-end et Paris me voici ! Pour être franc, gagner ce hackathon n’était même pas envisageable pour moi…

Peux-tu nous parler du projet que tu as lancé lors de cet évènement ?

Vous parlez de Partymood ? Nous avons créés ce projet il y a plus d’un an. Au début, c’était pour nous amuser, nous avions un peu de design, un concept et quelques retours mais rien de plus. Nous recherchions vraiment un CTO pour avancer, nous l’avons trouvé quelques temps après le hackathon : Ilan Zerbib !

Partymood est une application qui permet aux utilisateurs de construire une meilleure expérience de leurs soirées. L’appli permet de :

  • payer ses consommations dans les bars & clubs partenaires. Des points sont attribués après chaque paiement. Un certain montant de points enclenche une récompense ; un peu comme une carte de fidélité de la nuit ! L’appli permet aussi de voir son historique de dépenses.
  • recevoir des infos sur les soirées organisées ainsi que les bons plans en temps réel. Par exemple, un bar lance un happy hour spontané ; soyez le premier au courant grâce à une notification de Partymood. Du coté de nos clients (les bars), c’est ici un moyen de communication rapide, facile et très ciblé.
  • trouver les lieux de la nuit qui correspondent aux utilisateurs (humeur, prix, clientèle…). Ici, il s’agit d’un guide de la nuit.

Lors du hackathon, seulement les 2 dernières parties avaient été exposées. Depuis, nous avons recentré le cœur de l’app sur le premier point ; le coté paiement et fidélité. Je ne rentre pas dans les détails car ça ferait beaucoup de texte mais vous avez l’idée générale.

On a fini notre site webinfo et l’appli est en dev’. Ilan gère tout ça depuis San Francisco ou il s’est exilé au calme. Il a participé au Launch Hackathon à SF le weekend du 22 février. C’est juste LE plus prestigieux hackathon du monde ! Il y avait USD 1Mio à recevoir pour les plus chanceux… Ilan a codé tout seul une « mini- bêta » de Partymood et a pitché devant les jurys… Il a obtenu une note de 8,5/10 avec de très bons commentaires ! On a rêvé quelques minutes à la qualification mais seulement 10 projets sur 140 ont été sélectionnés et la concurrence était rude…

Bref ça nous a bien motivés !! On est aussi dans le programme BizSpark qui nous permet d’avoir accès aux ressources cloud et software de Microsoft gratuitement et ou à prix très réduits ! Ma petite escapade aux Etats Unis avec le geektrip a intéressé Ouest-France qui nous a dédiéun article.

Qu’est-ce que cela t’a apporté ? Quelles sont les rencontres que tu as pu faire pendant et après les événements ?

Comme je dis toujours, ce genre d’événements, c’est « +100 pts d’exp’ » ! Vous remarquerez la référence… Le hackathon, c’était plus +1000 pts !

Ca a totalement relancé Partymood et j’ai travaillé avec une équipe géniale : Grég , Maxime Renault, Alexis Lemoine avec qui je suis parti en geektrip et Karim. Le hackathon a aussi engendré toute ces rencontres faites à NY et San Francisco et ça, c’est +1000000 pts d’exp’ !

Conseillerais-tu de participer à ce genre d’événement ?

Oui, oui et re oui ! C’est vraiment dans ce genre d’événement qu’on apprend des choses utiles et qu’on fait de très bonnes rencontres ! J’ai trouvé mon stage en faisant un startup weekend, j’ai tissé mon réseau à travers ce genre d’événements, j’ai créé des projets dans ces derniers et je suis parti aux US grâce au hackathon BeMyApp/Criteo… Ça permet de mettre en pratique des savoirs et des talents, ce que les écoles ne font pas forcément.C’est plus du plaisir que du travail…

Prochaines étapes : lancer la beta, appliquer la V1 et lever EUR 500K en investissement pour notre 1er round. On planche, on planche !

Contenu sponsorisé

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer