Clicky



Bons Plans

Tout est bien qui finit bien pour Les Guignols de l’Info qui restent

Publié le | Modifié le

Vincent Bolloré, a assuré ne pas vouloir arrêter l'émission Les Guignols de l'Info. C'est la fin du feuilleton qui dure depuis 4 jours et qui a vu un échange de tweets houleux entre Nadine Morano et Bruno Gaccio l'un des auteurs des guignols.

Plus tôt dans la semaine, toute la presse annonçait la fin des Guignols de l’Info, l’émission phare de la chaîne Canal+. Finalement on apprenait hier que M. Bolloré, le patron de Vivendi, souhaitait laisser à l’antenne un programme qui depuis 28 ans amuse les français.

Les Guignols resteront à l’antenne

Alors que, plus tôt dans la semaine, la presse enterrait les marionnettes de Canal+, c’est le patron de Vivendi, maison mère de la chaîne cryptée, qui a assuré que Les Guignols de l’Info resteront bien à l’antenne. “Les Guignols font partie du patrimoine et de l’histoire de Canal + (…). Il est hors de question de se priver de cet atout qui est la propriété du groupe, mais les dirigeants de Canal et Vivendi devront décider sous quel format et à quel moment ils devront être distribué” s’est-il exprimé. C’est clair, les Guignols resteront sur Canal+ mais sans doute sous un format différent. Ce pourrait devenir un programme hebdomadaire et non plus quotidien.

A l’annonce de la fin des Guignols, les fans ainsi que la presse et même des politiques s’étaient manifestés sur les réseaux sociaux pour demander le maintien du programme. Finalement tout est bien qui finit bien.

Le Grand Journal sur la sellette

Si les Guignols de l’Info reprendront bien du service à la rentrée prochaine, rien n’est moins sûr pour Le Grand Journal de Canal+. Les audiences sont à la baisse, la faute notamment à l’émission “Touche pas à  mon poste” de Cyril Hanouna qui est diffusé dans la même tranche horaire. Le groupe Vivendi pourrait décider de le retirer des programmes de la chaîne. Interrogé par Europe 1, Vincent Bolloré expliquait : “C’est vrai que la grille du soir en clair pose un problème, parce que cela fait deux ans que l’audience s’érode un peu. Et les émissions coûtent à peu près trois fois plus cher que celles de la concurrence et la concurrence nous a battu”.

Trop heureuse de voir disparaitre sa marionnette, Nadine Morano a envoyé un tweet acide a Bruno Gaccio. Un échange houleux de tweets s’en est suivi. Malheureusement pour Nadine Morano, l’émission ne va pas s’arrêter et nul doute que les guignols sauront lui rappeler à travers de sa marionnette les tweets assasins.

Source : Liberation.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform