Clicky



Bons Plans

Test Sony Xperia M5

Le Xperia M5 aura pris son temps pour arriver chez nous, mais sera-t-il pardonné à l'issue de notre test ?

Test Sony Xperia M5

Note

  • Design
    5
  • Ecran
    7
  • Performances
    7
  • Photo et vidéo
    7
  • Applications
    7

Avantages

Performances appréciables
Slot microSD
Un corps étanche...

Inconvénients

...au design déjà-vu et discutable
Prix trop élevé
Haut-parleur très mauvais

Préambule

Alors que le MWC 2016 s’est terminé il y a peu et que tous les yeux sont tournés vers les prochains smartphones haut de gamme de Samsung et autres LG, voici notre test du Sony Xperia M5.

Résolument orienté milieu de gamme malgré un prix assez élevé de 400 euros, le terminal de la firme vaut-il un tel investissement et vient-il correctement succéder au M4 Aqua ? Ses quelques arguments sur le papier, comme sa résistance et de solides capteurs photo notamment, suffisent-ils à le démarquer assez de la concurrence rude qui se livre dans ce secteur ? La réponse ci-dessous.

Design

Le moins que l’on puisse dire c’est que dans sa version or le Xperia M5 va diviser. À la rédaction nous ne sommes absolument pas fans de la couleur et du côté brillant du produit qui attire les traces de doigts, mais il va falloir passer outre et être parfaitement objectif sur le reste.

20160304_095717

Le design du smartphone ne vient en rien révolutionner ce qui est déjà proposé dans la gamme du constructeur depuis un moment, mais la finition est au moins de qualité. En revanche les matériaux soufflent le chaud et le froid. Les tranches donnent un air de solidité à l’ensemble quand le dos (du plastique recouvert de verre ?) en revanche donne un véritable côté toc au téléphone, un détail assez triste pour ce prix.

20160304_095738

Avec ses bords arrondis le M5 se prend bien en main, tandis que la tranche droite accueille tous les boutons : volume, alimentation et un bouton pour lancer l’appli photo et capturer des clichés sans avoir à appuyer sur l’écran. À gauche se trouve simplement l’emplacement pour la carte microSD et le bas arbore un haut-parleur solitaire. Pas de boutons physiques sur l’avant, tout se fait de manière logicielle.

20160304_095825

On remarquera qu’en dehors du cache pour la microSD le reste du terminal en est dépourvu. Cela ne l’empêche pas d’être certifié IP68 et donc de résister à la poussière et à l’eau dans une certaine mesure. Enfin, on regrettera la largeur assez prononcée des bandes noires autour de l’écran, notamment en bas.

Ecran

Pas grand-chose à signaler concernant l’écran de ce Xperia M5. La dalle fait plus que correctement son job pour du milieu de gamme et arbore une appréciable définition Full HD pour une densité agréable de 441 ppp. On regrettera simplement l’obligation d’être bien en face de l’écran pour y voir clair tant les reflets et l’assombrissement viennent vite gâcher la visibilité. Les couleurs sont également un peu élevées.

20160304_100013

Performances

Dans ses entrailles, le Xperia M5 propose des composants particulièrement solides pour du milieu de gamme. Cela se ressent au niveau des benchmarks relativement satisfaisants.

Dans la pratique, la navigation dans l’interface est parfaitement fluide et les jeux gourmands comme Hearthstone ou Real Racing 3 fonctionnent de manière exemplaire. Le terminal chauffe légèrement lorsqu’il est fortement sollicité, mais rien de dramatique ni de véritablement gênant.

Côté son le haut-parleur solitaire ne servira probablement qu’en cas d’urgence. Le volume maximum n’est pas bien élevé et la qualité n’est pas vraiment au rendez-vous. Sur un morceau un peu énervé le son sature très rapidement et les basses sont totalement absentes.

20160304_095614

Enfin, l’autonomie est dans la moyenne avec environ une journée de durée de vie en cas d’utilisation « normale »

Photo et vidéo

S’il y a bien un domaine que Sony maitrise dans le domaine des smartphones, c’est la photo. Avec des généreux capteurs de 21,5 MP au dos et 13 MP en façade, le Xperia M5 devrait normalement briller à ce niveau-là et en grande partie justifier son prix. C’est en tout cas la théorie, quid de la pratique ?

D’un côté comme de l’autre, les capteurs délivrent une performance satisfaisante, tant au niveau de la qualité que de la rapidité d’exécution. L’autofocus est efficace et on regrettera simplement que le capteur dorsal peine un peu à s’adapter lorsque la luminosité est faible.

Les options et fonctionnalités logicielles plus ou moins utiles sont particulièrement nombreuses, mais il faudra malheureusement un petit temps d’adaptation pour correctement dompter l’interface. De plus, pour pouvoir capturer des clichés avec la résolution maximum et notamment profiter du HDR il faudra obligatoirement passer par le mode manuel puisque le mode automatique n’utilise pas toutes les nombreuses capacités embarquées.

Côté vidéo, on relèvera la possibilité de filmer en 4K, une option particulièrement appréciable dans cette gamme de prix. Enfin, le bouton physique est assurément un plus pour les amateurs de photo.

Applications

L’interface des smartphones Xperia n’est pas la plus sexy qui soit, mais elle a au moins le mérite d’être parfaitement fonctionnelle. Outre un sympathique tiroir pour les applications qui a tendance à disparaitre ces derniers temps (et qui n’est pas du luxe car les applis préinstallées sont assez nombreuses), on relèvera surtout les micro-applis.

Pour mémoire, en ouvrant le gestionnaire d’applications il est possible de configurer et d’utiliser des raccourcis vers des applications (mail, calculatrice, navigateur…) qui s’ouvrent alors en mode pop-up par-dessus l’interface. Il est possible de redimensionner et de déplacer ces applications pour une productivité accrue. Une mise à jour vers Android 6 ne serait malgré tout pas du luxe.

Caractéristiques

  • Système: Android 5.1 Lollipop avec interface Xperia UI
  • Ecran : IPS 5 pouces, définition Full HD 1920 x 1080 pixels (Mobile Bravia Engine 2)
  • Processeur (CPU) : MediaTek Helio X10 (MT6795) (huit coeurs cadencés à 2 GHz)
  • GPU : PowerVR G6200
  • RAM: 3 Go
  • Stockage interne : 16 Go
  • Slot SD : oui jusqu’à 200 Go
  • Appareil photo : 21,5 Mégapixels avec autofocus hybride
  • Caméra frontale : 13 Mégapixels avec autofocus
  • Batterie : 2600 mAh (non-amovible)
  • Connectivité : 4G, Bluetooth 4.1 LE, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n
  • Connectique : micro USB 2.0, Jack 3,5 mm
  • Dimensions : 145 x 72 x 7,6 mm
  • Poids : 142,5 grammes
  • Coloris : Noir, blanc ou or

Conclusion

Le Sony Xperia M5 est loin d’être un mauvais téléphone. Avec ses performances solides dans l’ensemble, son interface complète et sa certification IP68, il s’agit d’une excellente évolution du M4 Aqua.

20160304_095803

Reste malgré tout que bien d’autres constructeurs proposent des terminaux dont les caractéristiques sont plus ou moins identiques malgré des prix plus bas. Impossible de ne pas penser ici à Samsung, Meizu, OnePlus ou Honor notamment, dont certains ajoutent même des capteurs d’empreintes digitales au mix.

Note

  • Design
    5
  • Ecran
    7
  • Performances
    7
  • Photo et vidéo
    7
  • Applications
    7

Avantages

Performances appréciables
Slot microSD
Un corps étanche...

Inconvénients

...au design déjà-vu et discutable
Prix trop élevé
Haut-parleur très mauvais
Test produits
Longform