Clicky



Bons Plans

Test Samsung Galaxy S7 Edge

L'attendu nouveau flagship de Samsung dans sa version aux bords incurvés. Le Galaxy S7 Edge est passé entre nos mains. Verdict.

| Modifié le 16 mars 2016 à 17h14
Test Samsung Galaxy S7 Edge

Note

  • Design
    9
  • Ecran
    9
  • Performances
    9
  • Photo et vidéo
    8
  • Applications
    7

Avantages

- Performances et écran au top
- Retour de la carte SD et de l'étanchéité
- Capteurs photo efficaces
- Un corps solide et sexy...

Inconvénients

- ...à la forme qui pourra gêner
- Surcouche moyenne et nombreux bloatware

Préambule

Le Galaxy S7 de Samsung et sa variante Edge, dont il est question ici ont probablement été les smartphones les plus attendus mais aussi les plus fuités du MWC 2016.

Après des modèles S6 et S6 Edge particulièrement appréciés, le constructeur a pour lourde mission de réitérer la bonne performance tout en faisant évoluer ses modèles les plus haut de gamme pour inciter les mobinautes à ouvrir une nouvelle fois leur portefeuille.

Sans plus attendre, voici notre test complet du Galaxy S7 Edge, le modèle le plus onéreux et original des deux.

L'essentiel en 1 min

 

 

Design

On ne change pas (trop) une équipe qui gagne. Côté design, le Galaxy S7 Edge reprend de nombreux éléments de son prédécesseur, bien que l’écran passe de 5,1 à 5,5 pouces. Protégé à l’avant et à l’arrière par du verre Gorilla Glass 4, le terminal de Samsung respire la solidité même si l’on regrettera de ne sentir le métal sur sa peau que grâce aux tranches en aluminium.

La finition est impeccable et le capteur photo dorsal ne dépasse que très légèrement du corps pour ne pas gêner.
Galaxy S7 Edge20160311_110208

Côté boutons, l’alimentation/verrouillage se trouve à droite, le volume à gauche et le bas regroupe les boutons tactiles menu et retour ainsi que le bouton accueil qui fait également office de lecteur d’empreintes digitales. Le slot pour les cartes nano-SIM et microSD se trouve sur la tranche supérieure tandis que l’inférieure propose le haut-parleur, la prise casque et la prise micro-USB.

Certifié IP68 et donc étanche à l’eau (jusqu’à 1m50 de profondeur pendant 30 minutes maximum) et résistant à la poussière, le Galaxy S7 Edge ne possède pourtant pas de cache pour boucher ses sorties.

Galaxy S7 Edge20160311_110147

La prise en main, une fois domptée à cause des bords incurvés, est confortable. On remerciera pour cela le fait que cette fois le dos est lui aussi incurvé. On notera toutefois qu’il faudra avoir de grandes mains ou adopter des positions un peu étirées avec ses doigts pour utiliser parfaitement le terminal à une seule main et aller chercher les éléments les plus hauts.

Galaxy S7 Edge20160314_144341

Bref, même si l’on aurait apprécié du métal au dos pour un aspect davantage premium et moins de traces de doigts, le Galaxy S7 Edge propose un corps à la fois solide et digne de son prix.

Ecran

En agrandissant sa dalle incurvée et en conservant sa résolution Quad HD, Samsung propose avec le Galaxy S7 Edge ce qui se fait de mieux actuellement. L’affichage AMOLED est fin et contrasté, la luminosité et l’angle de vision sont plus qu’appréciables et les performances tactiles sont au rendez-vous. Bref, absolument rien à reprocher à cet écran en dehors de sa forme qui pourra générer quelques manipulations involontaires (notamment en jouant ou en prenant des photos) le temps de s’habituer.

Galaxy S7 Edge20160311_110121

Performances

Dans n’importe quel test de mobile, les résultats et scores de benchmarks sont surtout là à titre indicatif. Cela est encore plus vrai ici. En effet, le Galaxy S7 (Edge) étant l’un des premiers terminaux à utiliser des composants aussi performants à être testé, il est normal qu’il se retrouve (loin) en tête des classements.

Dans la pratique, le terminal de Samsung est parfaitement fluide durant la navigation dans ses menus et permet de faire tourner n’importe quel jeu dans d’excellentes conditions. Cela se paye par une très légère chauffe qui cela dit n’est pas gênante outre mesure. Le capteur d’empreintes digitales est également rapide à la détection, même si on l’aurait peut-être préféré dans le dos du terminal.

Pour le son, l’unique haut-parleur en bas du terminal s’en sort extrêmement bien et se permet même de restituer des basses de manière assez fine. Certains terminaux proposent des volumes maximum un peu plus élevés que celui du S7 Edge, mais au moins la saturation au maximum reste très légère. Même constat concernant la sortie audio couplée aux écouteurs fournis par Samsung : le son est excellent.

Galaxy S7 Edge20160311_110238

Enfin, concernant l’autonomie en usage normal le Galaxy S7 Edge tient plus que largement la journée entière voire plus en utilisant les outils proposés pour économiser la batterie. Une très bonne performance malgré son grand écran gourmand. Signalons également le support du chargement rapide et du chargement sans-fil.

Photo et vidéo

Galaxy S7 Edge20160311_110005

Pour sa nouvelle génération de flagship, Samsung a décidé de changer de stratégie concernant les capteurs photo. En effet, terminée la montée permanente dans le nombre de mégapixels, le Galaxy S7 Edge propose 12 MP au dos (contre 16 sur le S6) et « seulement » 5 en façade. Cependant, en adoptant des photosites plus gros (1.4µm) et une ouverture supérieure (f/1,7), ces capteurs peuvent mieux capturer la lumière et théoriquement proposer des clichés de meilleure qualité sans avoir besoin du flash. De plus, avec les technologies Dual Pixel pour l’autofocus et la présence de HDR automatique des deux côtés, le S7 promet des photos réussies.

Dans la pratique, c’est bien le cas. La capture s’avère rapide et de qualité même avec une lumière faible, même si du coup les possibilités de zoomer dans un cliché seront plus vite limitées à cause de détails un peu moins nombreux. Les options sont légion (panorama, mise au point sélective, ralenti, hyperlapse, live stream vidéo, mode manuel complet…etc.) et il est possible de filmer en UHD, QHD et FHD (à 60fps) avec stabilisation vidéo (sauf en UHD). Bref, largement de quoi contenter le mobinaute moyen à la recherche d’un terminal performant dans ce domaine.

Galaxy S7 EdgeScreenshot_20160314-132515

Applications

Côté logiciel, outre Android 6.0, ce Samsung Galaxy S7 Edge est relativement bien loti. La surchouche TouchWiz (dont l’apparence divisera une fois encore) dans sa dernière version propose de nombreuses fonctionnalités pour la plupart assez utiles, sans pour autant noyer le téléphone et l’utilisateur. Cela dit les applications préinstallées (Google, Microsoft et Facebook notamment) sont assez nombreuses, mais regroupées dans des dossiers. Malheureusement il est impossible de les désinstaller (uniquement de les désactiver), elles prennent donc de la place inutilement. Une pratique véritablement regrettable.

Avant même de déverrouiller le terminal (avec le capteur d’empreintes digitales par exemple), on notera la présence de la fonctionnalité Always On. Celle-ci permet d’afficher en permanence sur l’écran quelques informations (l’heure, la date et la batterie) sans pour autant consommer trop de batterie. Pratique pour consulter ces données sans avoir à attraper et déverrouiller son terminal. Notons qu’il est également possible d’afficher une petite image de fond pour donner un peu de couleur, mais qu’on aurait apprécié de voir les notifications également.

Galaxy S7 Edge20160314_144550

De plus, les joueurs pourront profiter du Game Launcher. Outre regrouper les jeux du smartphone dans un dossier, cette appli propose quelques fonctionnalités accessibles via une petite icône en overlay par-dessus le jeu : pas d’économie de batterie ou de notifications en jeu, capture d’écran et enregistrement vidéo, verrouillage des boutons…etc.

Ensuite, on appréciera la possibilité d’afficher deux applications en même temps en mode fractionné en restant appuyé sur le bouton des menus, ou encore le volet tout à gauche baptisé upday qui affiche des news en fonction de ses centres d’intérêt.

Galaxy S7 Edge20160314_153042

Enfin, impossible de ne pas évoquer ce que propose spécifiquement le S7 Edge grâce à ses bords incurvés. En faisant glisser son doigt du bord droit (ou gauche) de l’écran vers le centre, on ouvre une colonne aux multiples possibilités (lorsque l’écran est éteint, un va-et-vient du bas vers le haut affiche des informations, comme les notifications par exemple).

Sur environ un tiers de l’écran qui peut s’ouvrir par-dessus l’interface principale, cette colonne propose notamment de configurer des icônes pour : accéder à des applications favorites, accomplir rapidement des tâches (créer un évènement, ouvrir les favoris web, prendre une photo panoramique…etc.) ou encore accéder à la fiche de contacts favoris.

De plus, il est possible d’ajouter des widgets gratuits ou payants pour afficher la météo, une boussole ou encore suivre un service (Twitter, son calendrier, sa consommation de data…etc.). Les principaux acteurs du web ne sont pas encore très nombreux à utiliser cet écran incurvé qui restera donc surtout utile avec les outils intégrés pour le moment. Reste à voir sur le long terme si cet aspect du S7 Edge devient un véritable atout ou ne demeure qu’un gadget ponctuel.

Caractéristiques

  • Système: Android 6.0.1 Marshmallow avec interface TouchWiz
  • Ecran : Super AMOLED 5,5 pouces, définition Quad HD 2560 x 1440 pixels (534ppp)
  • Processeur (CPU) : Exynos 8890 Octo-Core cadencé à 2,3 Ghz
  • GPU : Mali-T880
  • RAM: 4 Go
  • Stockage interne : 32 Go
  • Slot SD : oui jusqu’à 200 Go
  • Appareil photo : 12 Mégapixels
  • Caméra frontale : 5 Mégapixels
  • Batterie : 3600 mAh (non-amovible)
  • Connectivité : 4G Cat.9, Bluetooth 4.2 LE, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, MIMO, NFC
  • Connectique : micro USB 2.0, Jack 3,5 mm
  • Dimensions : 150,9 x 72,6 x 7,7 mm
  • Poids : 157 grammes
  • Coloris : Noir, blanc ou or

Conclusion

Même s’il faudra évidemment attendre la réponse de la concurrence dans les prochains mois (LG, Apple, HTC, OnePlus, Huawei…etc.), ne tournons pas autour du pot : le Galaxy S7 Edge est pour le moment le meilleur smartphone de ce début 2016 et il va falloir sortir le grand jeu pour le déloger.

À la fois convaincant à l’extérieur avec son corps solide et son écran réussi, et à l’intérieur avec ses performances quasi inattaquables et ses nombreuses technologies embarquées, le terminal de Samsung fait presque un sans faute tout en proposant à nouveau un emplacement pour une carte SD et la certification IP68.

On regrettera simplement un aspect logiciel toujours imparfait et des bords incurvés tantôt sympathiques tantôt gadgets et limite gênants. Ceux qui ne sont pas attirés par le design incurvé du S7 Edge mais recherchent les mêmes performances pourront alors se tourner sans trop hésiter vers le S7 classique (malgré une autonomie un peu inférieure notamment).

Le Samsung Galaxy S7 Edge est notamment disponible sur Amazon à 799 euros, mais aussi à la Fnac avec 100 euros de reprise.

Note

  • Design
    9
  • Ecran
    9
  • Performances
    9
  • Photo et vidéo
    8
  • Applications
    7

Avantages

- Performances et écran au top
- Retour de la carte SD et de l'étanchéité
- Capteurs photo efficaces
- Un corps solide et sexy...

Inconvénients

- ...à la forme qui pourra gêner
- Surcouche moyenne et nombreux bloatware
Test produits
Longform