Clicky



Bons Plans

Le télescope Kepler en mode urgence après des soucis techniques

Publié le | Modifié le

La Nasa indique que le télescope spatial Kepler vient de se placer en mode urgence. Les ingénieurs tentent de reprendre le contrôle de l’engin qui scrute l'espace depuis 2009.

C’est la tuile pour Kepler ! Le télescope spatial de la Nasa qui nous ravit régulièrement de ses découvertes de nouvelles exoplanètes depuis son lancement en 2009 est actuellement en panne. Des pannes récurrentes depuis le début de sa mission.

La Nasa annonce que Kepler est en panne

C’est via un message posté sur Twitter que l’Agence Spatiale Américaine (Nasa) a dévoilé la nouvelle panne subie par Kepler. Selon les ingénieurs de la Nasa, le télescope spatial est passé automatiquement en mode urgence (« Emergency mode ») dans la journée du jeudi 7 avril 2016.

Le télescope bascule automatiquement dans ce mode de survie lorsque ses instruments détectent une anomalie de fonctionnement qui pourrait mettre en danger la suite de sa mission. Il ne reste alors plus que quelques fonctions vitales pour le fonctionnement du télescope.

Plus de contact classique depuis le 4 avril dernier

Cette panne intervient alors que le 4 avril dernier, les ingénieurs de la Nasa étaient parvenus à un contact normal avec Kepler qui fonctionnait alors parfaitement.  Il va falloir rapidement trouver les raisons de cette panne du côté de l’agence spatiale, car en mode Emergency, Kepler vide non seulement sa mémoire SSD (ce qui implique que toutes les données non envoyées à la Terre sont perdues), mais surtout, il consomme davantage d’énergie, réduisant d’autant plus son espérance de vie.

La recherche de cette panne ne sera pas aisée. Rappelons que Kepler est actuellement à plus de 120 millions de kilomètres de la planète Terre. Une distance qui implique qu’il reçoit les opérations de la Nasa avec une latence de 13 minutes. Le même temps est nécessaire pour que les ingénieurs reçoivent la réponse du télescope. Depuis le début de sa mission, Kepler a permis la découverte de plus de 1000 nouvelles exoplanètes.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform