Clicky



Bons Plans

Space X : lancement réussi du satellite Jason 3

Publié le
Lancement du satellite Jason 3 par Space X - capture d'écran du compte Twitter de la NASA

Hier, Space X a effectué avec succès le lancement du satellite Jason 3 mais le lanceur Falcon 9 n'a pas pu se poser en douceur sur la barge comme prévu.

Le satellite franco-américain Jason 3, qui servira à la mesure de l’élévation des océans causée par le réchauffement climatique, a bien été mis en orbite hier par Space X. En revanche si le lanceur est bien venu se poser sur la barge dans l’océan Pacifique, l’atterrissage a été plus brutal que prévu.

Le satellite Jason 3 mis en orbite avec succès par Space X

Le lancement du satellite franco-américain Jason 3 par Space X s’est passé sans encombre hier. 56 minutes après le décollage depuis la base aérienne Vandenberg en Californie le satellite était en orbite, quelques minutes plus tard il déployait ses panneaux solaires.

Le satellite Jason 3, construit par le groupe français Thales Alenia Space, va permettre d’effectuer avec plus de précision des mesures océanographiques, notamment la direction des courants, la puissance du vent ou encore la hauteur des vagues. Il va pouvoir également mesurer l’élévation des océans avec une précision extrême. « Sa mission première est de déterminer la circulation océanique et le niveau des mers » déclarait Jim Silva, le responsable de la mission à la NOAA (Agence américaine océanique et atmosphérique).

Un atterrissage plus dur que prévu pour le lanceur Falcon 9

Si la mise en orbite de Jason 3 s’est passée comme prévu, on ne peut pas en dire autant du retour sur Terre du lanceur Falcon 9. En effet, Space X voulait récupérer le premier étage du lanceur en le faisant atterrir sur une barge dans l’océan Pacifique.

Malheureusement, si le Falcon 9 est bien arrivé sur la barge, celui-ci s’est posé trop brutalement et le train d’atterrissage n’a pas supporté le choc. C’était la quatrième tentative pour Space X de faire revenir le lanceur en douceur sur une plateforme en mer afin de pouvoir le réutiliser. Cette récupération permettrait de faire baisser drastiquement les coûts de lancement de satellites.

Source : 20minutes.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform