Clicky



Bons Plans

Snapchat : plus de 200 000 images piratées

Publié le | Modifié le

Le service de messagerie instantanée Snapchat a subi un piratage. Des photos très intimes de mineurs ont été volées par les hackers

Ces dernières semaines, les affaires de piratages du Cloud d’Apple faisaient la une des médias. Toute la toile cherchait à savoir le nom de la nouvelle célébrité qui allait être mise à nue par les pirates. Apple et d’autres sociétés ont tout de suite réagi en annonçant un renforcement de la sécurité de leur service. Force est de constater que les hackers ont toujours un temps d’avance car s’est désormais au tour de Snapchat d’avoir cédé.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’application, Snapchat permet d’échanger des messages éphémères avec son réseau d’amis sous la forme de photos agrémentées d’une petite accroche textuelle. C’est bien ce côté éphémère qui fait le succès du réseau, on reste toujours à l’affût pour ne rien manquer des images postées par nos amis.

Des « sextos » de mineurs volés

Bien entendu, sur Internet, rien ne disparaît jamais. Les hackers ont profité de brèches créées par l’installation d’applications externes à Snapchat permettant de sauvegarder ses « Snaps » et ont donc pénétré les serveurs des éditeurs de ces applications. Les dirigeants de Snapchat utilisent d’ailleurs cet argument pour se défendre de toute faille dans leur propre service en précisant que l’utilisation d’applications tierces est formellement interdite par les CGV. Les doutes concernent l’application SnapSave et le site SnapSaved.com.

Les premières photos volées font déjà le tour de 4chan où l’affaire a pris le nom de « Snappening » en référence au « Fappenning » de l’iCloud. Le plus inquiétant dans l’histoire, c’est que Snapchat est principalement utilisé par des mineurs de 13 à 17 ans. De nombreuses photos de nues de très jeunes personnes seraient entre les mains des hackers. En tout, plus de 200 000 photos auraient été volées, un chiffre énorme qui peut effrayer quant au nombre d’utilisateurs concernés.

L’affaire tombe plutôt mal pour Snapchat qui s’apprêtait à dévoiler son modèle économique basé sur la publicité, modèle qui ne peut être rentable que grâce à une très forte audience.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform