Clicky



Bons Plans

Share Play sur PS4 : règles, limites et fonctionnement

Publié le | Modifié le
Share Play PS4 Share Play PS4

Avec la mise à jour 2.0 de la PlayStation 4, Sony risque de frapper un grand coup avec la fonctionnalité Share Play désormais détaillée.

Mise à jour du 28 octobre :  La résolution est limitée à 720p sur l’écran de l’invité et celui-ci peut aussi faire l’expérience de quelques saccades à l’écran.

La fonction Share Play est certainement l’innovation la plus marquante de la mise à jour 2.0 de la PS4 annoncée pour demain 28 octobre. Voici quelques détails sur les possibilités, les limites et le fonctionnement du Share Play sur PS4.

Share Play propose plusieurs façons de vivre le multi à distance sur un jeu qui n’est possédé que par un seul des deux joueurs. La première option consiste à laisser un ami assister à votre partie. Dans ce cas, aucun abonnement PS Plus n’est requis.

La deuxième option permet de laisser votre ami prendre le contrôle, soit une parfaite façon pour lui de tester un jeu qu’il n’a pas ou encore de vous aider sur un passage difficile. Pour cela, il faudra que celui qui invite dispose d’un abonnement PS Plus sans que cela soit nécessaire pour l’invité.

Enfin, la troisième option permet de jouer à un mode multijoueur local à distance. Cette dernière possibilité impose en revanche que les deux participants soient abonnés PS Plus. Pour lancer le Share Play, c’est simple, il suffit d’appuyer sur le bouton Share de la Dualshock 4 et ensuite de choisir le mode de votre choix entre spectateur, prise de contrôle et jeu en multi.

Ceci est (probablement) une révolution

Il a été confirmé sur le Playstation Blog que les trophées gagnés par un invité durant une session de Share Play seront ajoutés uniquement sur le compte de celui qui invite, on risque donc peut-être de voir apparaître des pratiques du type vente d’obtention de trophées. Les sessions de Share Play sont limitées à 60 minutes, mais il n’y aura pas de barrière qui limiterait le nombre de sessions successives avec la même personne ou le même jeu.

Si la technologie tient le coup et qu’on évite le lag et autres problèmes de déconnexions comme Driveclub en connaît depuis son lancement, il pourrait s’agir d’une sacrée innovation, comme on n’en a pas vu depuis des années dans le monde du jeu vidéo. Jouer à distance avec un ami à FIFA 15 ou encore Mortal Kombat X alors qu’un seul des deux joueurs est possesseur du jeu, c’est quand même énorme.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform