Clicky



Bons Plans

SFR : Numéricable réfléchit à une offre de rachat en cash

Publié le

SFR et Numéricable ne devraient pas pouvoir fusionner puisque l’offre n’a pas abouti, mais un rachat est envisagé.

SFR et Numéricable se cherchent depuis plusieurs mois. Le second avait proposé une fusion, mais cette option n’a pas été saisie, le câblo-opérateur a donc décidé de passer à la seconde vitesse. Selon BFMTV, qui révèle l’information, les actionnaires de Numéricable (Carlyle Cinven et Patrick Drahi) préparent une offre de rachat en cash. Actuellement, ce plan B est en phase de préparation, l’argent n’a pas encore été réuni et l’offre n’est donc pas déposée. Vivendi aurait tout de même été mis au courant lors d’un rendez-vous entre les actionnaires et le président du conseil de surveillance Jean-René Fourtou. Cette option est donc plus simple et supprime les nombreux inconvénients de la fusion.

La bataille commence

SFR aurait l’opportunité de sortir du capital de Vivendi, ce qui pourrait lui permettre d’avoir un avenir plus serein. La fusion posait problème, car un accord sur la valeur des synergies devait être trouvé. Les données n’étaient pas les mêmes chez SFR et Numéricable. Ce dernier estimait une valeur d’un milliard d’euros, ce qui avait entraîné de nombreux débats. Il faut tout de même savoir que le rachat à 100% du capital de SFR est plus lourd financièrement que la fusion. L’argent pourrait tout de même être réuni facilement en faisant appel au marché de la dette. Selon un banquier, cette méthode a permis à « Liberty Media de lever très facilement trois milliards pour racheter le câblo-opérateur britannique Virgin Media ». Même si le rachat est avantageux, il y a tout de même un problème, il s’agit de la valorisation de SFR. Les versions sont différentes, en 2011, l’opérateur valait 23 milliards d’euros.

SFR n’est pas à vendre ?

Aujourd’hui Vivendi assure que sa valeur se situe aux alentours de 20 milliards d’euros. Les analystes ne sont pas d’accord et estime que SFR vaut 10/15 milliards d’euros. Numéricable prépare donc une offre de rachat, mais il faut que Vivendi veuille vendre SFR. Le patron de l’opérateur Stéphane Roussel a déclaré il y a quelques semaines « SFR n’est pas à vendre et ne l’a jamais été, il n’est pas non plus question de fusion ».

Source : BFMTV
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform