Clicky



Bons Plans

Safer Internet Day : 10 licences Titanium Internet Security à gagner ! [Terminé]

Publié le | Modifié le

Aujourd’hui, c’est le Safer Internet Day, autrement dit, la journée pour un Internet plus sûr ! Organisé par la commission européenne, le Safer Internet Day a pour but de promouvoir une utilisation plus sûre et plus responsable de l’internet fixe et mobile chez les jeunes. Pour participer à cette journée, il nous a semblé idéal de rappeler quelques conseils de base pour sensibiliser les ados aux dangers de l’internet, sur les réseaux sociaux entre autres.

Maintenant, Internet est partout, il ne se cantonne plus seulement aux ordinateurs mais est aussi présent dans les consoles ou sur les téléphones portables. Malheureusement, cet accès simplifié à Internet n’est pas toujours bon et permet au contraire une forte exposition aux risques virtuels… Le sexting (pratique visant à mettre en ligne des photos intimes d’autres internautes), la cyberaddiction, les sites de rencontres, les jeux vidéos… il faut en permanence faire attention à ce que l’on fait et se protéger de diverses manières, surtout lorsqu’il s’agit de faire la différence entre vie privée et vie publique.

Rik Fergusson, Expert en sécurité informatique chez Trend Micro, nous propose quelques conseils et règles d’or concernant les données personnes pour maitriser au mieux son identité sur le web.

  • Informations personnelles : Bien que cela semble évident pour certains, il faut bien faire attention aux infos personnelles que l’on partage (tels que son nom de jeune fille, le nom de son animal de compagnie, son lieu de naissance, les écoles où l’on a fait sa scolarité…). Ce sont ces informations qui constitue l’élément de base pour tout pirate voulant usurper l’identité d’autres internautes ou même se connecter sur leurs comptes en ligne. Pour être sur de faire le bon choix concernant ces informations, il suffit de se poser la question : “S’agit-il d’informations que je pourrais donner à un(e) inconnu(e) ?” Si la réponse est non, il ne faut donc pas les mettre en ligne !
  • Mots de passe : Encore plus évident, il ne faut jamais le communiquer, même aux membres de sa famille… L’idéal est même de le changer régulièrement (tous les 6 mois). Il est important de choisir un mot de passe complexe, facile à retenir mais difficile à deviner, et surtout de ne pas utiliser le même mot de passe pour plusieurs sites ou services en ligne.
  • Photos & vidéos : Il convient d’être conscient que le contenu que l’on met en ligne sur Internet restera accessible dans le temps (et pourrait se révéler préjudiciable dans l’avenir).
  • Public & privé : Faire le distinguo entre les sphères publiques (blogs, réseaux sociaux…) et privées (emails, chat…) sur le web.
  • Réseaux sociaux : C’est une opération dont on aimerait se passer, mais pour les quelques minutes perdues c’est tout de même une bonne tranquillité que l’on gagne. Régler les paramètres de confidentialité de son profil de réseau social (notamment Facebook) afin de limiter l’accès aux éléments que l’on publie à des personnes connues.
  • Historique : Lorsque l’on utilise un ordinateur en libre service (cybercafé, bibliothèque…), fermer sa session à la fin de la connexion afin d’éviter la récupération de données et vider l’historique afin d’effacer ses traces sur le web.
  • Phishing : De manière générale, éviter de cliquer sur un lien renvoyant vers un site Internet où l’on souhaite se connecter : préférer taper soi même l’adresse du site dans la barre de navigation ou utiliser des signets précédemment enregistrés. Toujours vérifier la barre d’adresse du navigateur d’un site avant d’y entrer son identifiant et son mot de passe. Se rappeler que l’adresse d’un site web se lit de la droite vers la gauche. Par ex : « www.google.com » fait partie du système “www”, qui se trouve dans le domaine “Google” au sein du domaine “.com”. En revanche, “www.google.com-wave.info” n’est pas une adresse “Google”, mais appartient au domaine “.info” et au sous-domaine “wave.com”. Les cybercriminels élaborent souvent des URLs telles que celle-ci pour piéger les internautes.

Il convient aussi de se rappeler que le web n’est pas le seul terrain de jeu des cybercriminels. Les téléphones mobiles sont de plus en plus ciblés, via des SMS non sollicités demandant de répondre, rappeler un numéro ou même visiter un site internet. Il faut être très attentif face à ces messages, tout comme face aux appels où vos correspondants, inconnus, semblent connaitre des chose à votre sujet et cherchent à en savoir plus.

Remportez 10 licences Titanium Internet Security !

Pour aller plus loin dans la célébration de ce beau jour, notre partenaire Trend Micro se propose de vous offre une dizaine de licences du logiciel Titanium Internet Security. Pour en remporter une, il va être très simple de participer :

Laissez un commentaire à la suite de cet article sans oublier de respecter deux petites règles :

  • Un seul commentaire par personne
  • Indiquez une adresse mail valide dans le champs correspondant (pour être averti de votre victoire, c’est mieux)

Nous ferons le tirage au sort vendredi soir. Bonne chance !!!

Concours terminé ! Le seul à ne pas avoir gagné est DarkSeb. Bravo à tous les autres !

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform