Clicky



Bons Plans

Revivez en caméra embarquée la sortie dans l’espace de Thomas Pesquet

Publié le

Le 13 janvier, le spationaute Thomas Pesquet effectuait sa première sortie extravéhiculaire. Grâce à une caméra HD fixée sur sa poitrine, il nous gratifie d’images spectaculaires.

Dans la carrière des astronautes, les sorties extravéhiculaires sont toujours des évènements importants et mémorables. Celle du français Thomas Pesquet a été très  médiatisée et le spationaute a pu nous faire profiter de son expérience avec une caméra fixée sur son torse, qui a tourné des images en haute définition. Un petit extrait de la vidéo a été publié sur l’espace YouTube de l’ESA.

La sortie extravéhiculaire de Thomas Pesquet comme si vous y étiez

Depuis que Thomas Pesquet est arrivé dans la Station spatiale internationale (ISS) le 19 novembre dernier, il publie régulièrement des photos sur son compte Twitter. Lors de sa sortie dans l’espace, le 13 janvier, en compagnie de son collègue américain Shane Kimbrough, il nous propose même de l’accompagner. Les images sont filmées pour la première fois à l’aide d’une caméra fixée sur la poitrine d’un astronaute. La qualité de la vidéo est exceptionnelle et permet de voir exactement la même chose que le spationaute. On voit notamment son coéquipier à l’œuvre alors que la Terre défile sous l’ISS.

Tout s’est bien passé dans cette mission qui aura durée près de 6 heures. Les choses auront même été mieux que prévues puisque les deux hommes auront pu effectuer des travaux supplémentaires. Au départ, cette sortie avait pour but de de remplacer des batteries lithium-ion mais ils ont eu assez de temps pour prendre des photos afin d’analyser la structure extérieure de la station ou encore pour récupérer une caméra, entre autres.

Un Thomas Pesquet particulièrement serein

Le spationaute français aura su garder son calme pour sa première sortie dans l’espace. Durant toute la durée de la mission Thomas Pesquet aura été placé sous la surveillance du Cadmos (le Centre du Cnes d’Aide au Développement des Activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales ».

Alors que M. Pesquet était de retour dans la station spatiale, Brigitte Godard, son médecin du Cnes, déclarait qu’elle le trouvait « en pleine forme et sachant garder son calme malgré la beauté et la complexité de l’environnement ».

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform