Clicky



Bons Plans

Pokémon Go : après Artikodin et Lugia, Niantic annonce l’arrivée d’Electhor et Sulfura

Publié le
Les Pokémon Légendaires Électhor et Sulfura arrivent bientôt dans Pokémon Go.

Alors que la chasse des Pokémon Légendaires dans Pokémon Go a débuté récemment avec Artikodin et Lugia à l'occasion du Pokémon Go Fest, l'éditeur américain Niantic dévoile la suite des festivités avec une date pour les arrivées de Sulfura et Electhor.

Durant l’événement Pokémon Go Fest qui s’est déroulé le week-end dernier, les Dresseurs du monde entier ont travaillé ensemble pour capturer des millions de Pokémon afin de débloquer des bonus en jeu et accueillir les premiers Pokémon Légendaires dans Pokémon Go. Ainsi, les Dresseurs peuvent depuis plusieurs jours faire équipe pour vaincre Lugia et Artikodin dans des Raids Légendaires et compléter le fameux Pokédex du célèbre Professeur Chen (Sammy pour les intimes et les connaisseurs) avec deux nouvelles créatures.

Si le premier ne sera plus présent dans les Arènes d’ici le 28 juillet, le deuxième pourra être capturé jusqu’au 31 juillet prochain. D’ailleurs, Niantic a également annoncé que deux nouveaux oiseaux légendaires vont bien arriver dans Pokémon Go, à savoir Electhor du 31 juillet jusqu’au 7 août et Sulfura du 7 au 14 août. Si l’éditeur américain n’a pas souhaité en dire plus sur les prochaines nouveautés, il est évident que Ho-oh devrait suivre d’ici peu, ainsi que d’autres légendaires bien connus comme Mew, Mewtwo, Celebi, Suicine, Raikou ou encore Entei.

Niantic : un formulaire pour ne pas être référencé dans Pokémon Go

Pour répondre aux nombreuses demandes de certaines institutions et collectivités (ville d’Hiroshima, Musée d’Auschwitz-Birkenau, Musée de l’Holocauste à Washington, etc.) ne souhaitant pas être référencées dans le jeu, la société Niantic a mis en place une procédure “d’opt-out” (option de retrait) qu’on peut déposer en passant par un formulaire en ligne. Lionel Maurel, conservateur à la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine, estime que cela pose la question de savoir à qui appartient l’espace virtuel autour d’un lieu physique.

Crédits Photos : Niantic
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform