Clicky



Bons Plans

#OSTgasme Spécial interview de GosT

De passage à Lyon pour un concert, l'américain GosT a accepté de prendre un moment avant son show pour répondre à quelques questions.

| Modifié le 11 avril 2016 à 10h10
#OSTgasme Spécial interview de GosT

Bien que sa musique soit un peu plus agressive et peut-être un peu moins orientée eighties que la plupart de ses camarades les plus connus de la “scène synthwave”, GosT appartient malgré tout à cette catégorie de musiciens dont nous pouvons parler dans notre rubrique #OSTgasme. En effet, outre le fait que ce genre musical aux nombreuses inspirations se prête particulièrement bien à mettre de l’ambiance à n’importe quoi, certaines pistes de l’américain peuvent être entendues dans divers jeux vidéo comme Watch_DogsDefragmented ou encore Blood Alloy : Reborn.

Outre de possibles projets dont il ne peut logiquement pas trop parler pour le moment, l’artiste américain posera également sa musique dans le jeu The Metronomicon, aux côtés d’ailleurs de pistes de Perturbator et de Dan Terminus que nous avions interviewés en novembre dernier en compagnie de Carpenter Brut.

GosT – Cursed (Watch_Dogs)

Peux-tu nous en dire plus sur tes collaborations au niveau du jeu vidéo ?

La première c’était avec Watch_Dogs. Ubisoft m’a trouvé au hasard, je ne sais pas comment. Peut-être avec SoundCloud… et parce qu’ils avaient déjà travaillé avec Power Glove sur Blood Dragon ils ont peut-être commencé à chercher des artistes similaires. […] Et pour Blood Alloy : Reborn qui vient de sortir ce sont aussi des pistes déjà composées qui sont dessus. Donc je n’ai pas encore composé de chansons spécialement pour un jeu vidéo, mais j’aimerais beaucoup.

Un jeu ou genre en particulier sur lequel tu aimerais travailler ?

Quand je joue aux jeux vidéo je n’ai pas un style en particulier que j’aime plus qu’un autre donc… si le jeu est bon je vais l’aimer, point. Si quelqu’un m’approche avec un jeu que j’aime je composerai pour lui mais rien en particulier non.

GosT – Genesee Avenue (Blood Alloy : Reborn)

Un changement en termes de visibilité depuis que tu apparais dans des jeux ?

Je n’ai pas vraiment remarqué de hausse après Watch_Dogs ou encore Blood Alloy qui vient de sortir, pareil pour Defragmented.

Quelles sont les choses qui t’ont poussé vers la musique et vers ce que tu fais aujourd’hui ?

Je pense que c’est ce qu’aimait et me faisait écouter ma mère quand j’étais un très jeune enfant. Le genre de rock’n’roll et de musique actuelle en général qui n’était pas dans le top 20 de la pop music. Et grandir avec MTV et les vidéos en me disant “c’est ce que je veux faire”. Et une fois que j’ai trouvé comment jouer c’est devenu une obsession, je ne peux plus arrêter même si le je veux.

GosT – Master

Quid du prochain album ?

Il sortira en 2016, probablement en fin d’année. Il sera un peu différent du précédent. Il y aura un peu plus de sons orchestraux et c’est un album concept, c’est un tout. Ça va être intéressant de voir comment les gens vont réagir car le précédent, Behemoth, est plutôt dancy tout du long alors que celui-là… il y aura des violons dedans.

Quels sont tes films et jeux vidéo préférés ?

Je suis un enfant des années 80 donc les Goonies est mon absolu préféré… Halloween et plein d’autres slashers comme The Gate ou dernièrement The Witch aussi. Côté jeu vidéo ma PS3 a rendu l’âme il y a 5 mois et je télécharge surtout des jeux pour mes enfants comme Sonic et ce genre de choses. Le dernier jeu que j’ai joué pour moi-même devait être Hotline Miami 2 mais c’est trop dur…

GosT – Bathory Bitch

Qu’est-ce que ça fait de venir jouer sa musique en dehors des États-Unis ?

C’est incroyable de voir tous ces endroits et de rencontrer certaines des personnes avec qui je discute sur Internet depuis 3 ou 4 ans. Voir les gens qui se soucient réellement ça rend humble d’une certaine manière. Comme à Kiev on a joué devant 600 personnes et je n’arrive pas à vraiment réaliser.

Comment tu expliquerais le fait que les fans de synthwave soient à ce point fans du genre ?

Je ne sais pas je pense que c’est un mélange chanceux entre la culture des jeux vidéo et la “culture ridicule” des années 80. Ça se mélange très bien ensemble et je pense que beaucoup de mes fans en particulier sont surtout des fans de métal. Je pense que beaucoup de mes fans n’aiment pas tant que ça la synthwave et ne sont pas des “synthwaveheads”. On est tous des nerds au final.

Crédits Photos : Begeek
Commentaires
Test produits
Longform