Clicky



Bons Plans

#OSTgasme La Stratégie Ender et sa BO pour casser du Doryphore

Publié le
#OSTgasme La Stratégie Ender

Dans La Stratégie Ender, le compositeur Steve Jablonsky parvient grâce à sa musique à donner du rythme et à insuffler de l'épique à des scènes qui dérivent pourtant lentement dans le vide.

La Stratégie Ender (Ender’s Game) est un film de science-fiction réalisé par Gavin Hood. Tiré de l’acclamé roman éponyme de Orson Scott Card, le long métrage se concentre sur le jeune surdoué Ender. Suite à la quasi-extinction de la race humaine par une race alien (les Doryphores), ce dernier est enrôlé dans une école de guerre spatiale pour devenir commandant afin que le drame ne se reproduise pas. Suivre un écolier durant ses cours, même dans l’espace, ne devrait pas être plus palpitant que cela. Et pourtant.

La musique de La Stratégie Ender est due au compositeur Steve Jablonsky. Ce dernier a notamment posé sa patte sur la bande-son de films (Transformers, The Island…), de séries (Desperate Housewives, The Last Ship…) ou encore de jeux vidéo (sur des opus de Gears of War ou encore Command & Conquer notamment). Ainsi, il n’est pas impossible qu’il soit de retour dans un prochain OSTgasme. Bref, c’est notamment grâce à sa bande-son (et à la réalisation) que La Stratégie Ender coupe a plusieurs reprises le souffle avec quelques scènes particulièrement inspirées.

Steve Jablonsky – The Battle Room

Une petite minute d’intro et les violons arrivent pour sublimer “The Battle Room”, probablement le morceau le plus connu de l’OST. A raison.

Steve Jablonsky – Dragons Win

Assurément ma piste préférée, “Dragons Win” est intense et ramène automatiquement les images du film en tête.

Steve Jablonsky – Final Test

“Final Test” est l’un des morceaux les plus longs de l’OST et permet ainsi au compositeur de prendre son temps pour alimenter l’épique de la scène liée. C’est bien simple, écouter cette piste donne envie de sauver l’humanité.

Steve Jablonsky – Ender’s Promise

Après un démarrage assez calme avec quelques coeurs sympathiques, “Ender”s Promise” lâche littéralement l’épique à partir de 3″10 pour des frissons assurés.

Steve Jablonsky – Commander

Ultime morceau de la BO, “Commander” conclut parfaitement l’oeuvre de Jablonsky que l’on pourrait résumer en un seul mot : inspirante.

Crédits Photos : Begeek
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform