Clicky



Bons Plans

Oculus facilite le piratage en voulant renforçer sa sécurité

Publié le

En voulant bloquer l'utilisation de Revive, un patch qui permet de profiter des applications de réalité virtuelle Oculus sur le HTC Vive, son concurrent, la société a en fait facilité le piratage de ses jeux.

Depuis que les casques de réalité virtuelle d’Oculus et de HTC sont commercialisés, les deux compagnies se livrent une bataille afin d’imposer chacune son produit. Il existe une application, baptisée Revive, qui permet de profiter des jeux dédiés à l’Oculus Rift sur le HTC Vive. Un système qu’Oculus a fini par bloquer via une mise à jour la semaine dernière.

Oculus tient des propos contradictoires

A en croire les propos du cofondateur d’Oculus, Palmer Luckey, la société est assez ouverte à la mise en commun des contenus entre plateformes. “Si des clients nous achètent un jeu, je me moque de savoir s’ils vont le modder ou le faire fonctionner sur ce qu’ils veulent. Comme je l’ai déjà dit des millions de fois, notre but n’est pas de se faire de l’argent en bloquant les gens sur notre matériel” déclarait-il il y a quelques mois.

Cependant il semble qu’entre temps et suite à la sortie du patch non officiel Revive, permettant de profiter des applications de réalité virtuelle d’Oculus sur le casque de HTC, M. Luckey a retourné sa veste. Concernant ce patch, un porte-parole de la compagnie déclarait qu’il s’agissait “d’un hack et nous ne le cautionnons pas“. Les utilisateurs doivent s’attendre à ce que les jeux piratés ne fonctionnent pas pour toujours, car des mises à jour régulières des jeux, des applications et de notre plateforme viendront sûrement faire barrage aux jeux piratés

Oculus renforce son DRM mais ouvre la porte au piratage

Suite à la mise à jour qui bloque l’utilisation de ses applications sur d’autres casques que l’Oculus, les développeurs de Revive publiaient à peine plusieurs heures plus tard une nouvelle version permettant de contourner le blocage et les vérifications d’intégrité ajoutées. Ce qui permet toujours de jouer aux contenus exclusifs à l’Oculus Rift sur le HTC Vive mais en plus, le piratage de ces applications est désormais facilité.

Le principal créateur de Revive, déclarait sur GitHub: “Je ne voulais vraiment pas aller dans cette direction, mais j’ai le sentiment qu’il n’y a pas d’autre moyen“. On risque bien d’assister au jeu du chat et de la souris entre Revive et Oculus pendant encore un moment.

Source : 01net.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform