Clicky



Bons Plans

Nintendo Switch : Les baisses de framerate de Zelda causées par un bug logiciel ?

Publié le | Modifié le
La Nintendo Switch.

Selon certains développeurs, les problèmes de performance rencontrés sur Zelda Breath of the Wild viendraient d'une mauvaise optimisation logicielle. Un simple patch devrait les régler.

Ce n’est plus à prouver, le dernier opus des aventures de Zelda, Breath of the Wild, est un jeu fantastique qui est venu révolutionner le genre des open world, mais également la franchise de Nintendo.

Si le tableau semble idyllique, il est toutefois terni par des petits problèmes techniques bien pénibles. La version Switch souffre en effet de gros ralentissement dans certaines zones. Si certains veulent y voir la preuve que la dernière console de Nintendo est à la peine niveau puissance, il semblerait que le problème soit plutôt d’ordre logiciel.

Des erreurs de programmation

Comment expliquer en effet qu’un jeu développé pour tourner sur Wii U n’est pas 100 % fluide sur une console plus récente au hardware plus musclé ? Selon les développeurs indépendants du studio australien Bplus Games, les chutes de framerate viendraient de la manière dont Nintendo souhaite afficher certains objets dans le jeu.

« D’autres développeurs ont le même ressenti que moi à ce sujet. Parfois c’est un simple niveau de zoom qui provoque les baisses de framerate. Plus ou moins de zoom et tout devient parfaitement fluide. Le problème est dû au fait que le jeu veut afficher à la fois les objets proches et des objets éloignés avec le même niveau de détail. Une méthode “tueuse de framerate” lorsque deux objets sont imbriqués. Pour afficher le jeu de manière fluide, il faudrait une puissance 10 fois supérieure.

Et si vous comparez le village Cocorico et son framerate chaotique, avec le très joli village Hateno, qui est très fluide, vous comprenez que quelque chose d’autre cloche. » a déclaré l’un des développeurs de Bplus Games à nos confrères de Go Nintendo.

Un patch à venir ?

Ce dernier poursuit « La plupart des problèmes de framerate sont des erreurs de programmation. Si Nintendo met les bonnes personnes sur le dossier, ils peuvent totalement les résoudre. »

Si l’info se vérifie, il suffirait donc d’un simple patch pour corriger ces problèmes d’optimisation et faire tourner Zelda BOTW de manière totalement fluide, quelles que soient les circonstances sur Switch. De quoi faire taire les détracteurs de la console une bonne fois pour toutes ?

Dans tous les cas, ces petits soucis techniques ne semblent pas freiner le succès de la Switch qui reste en rupture de stock un peu partout et affiche des chiffres de ventes spectaculaires pour ses premières semaines d’exploitation.

Crédits Photos : Photo presse / © Nintendo
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform