Clicky



Bons Plans

New Horizon en route pour les confins du Système solaire

Publié le

Après avoir survolé de très près la planète Pluton au mois de juillet, la sonde New Horizons continue son odyssée. Son objectif : 2014 MU69 dans la ceinture de Kuiper.

Cet été, les informations à propos du survol de Pluton par New Horizons n’ont cessé de pleuvoir, accompagnées par de magnifiques photos de la planète naine. La sonde s’en est maintenant bien éloignée et l’équipe scientifique qui en est responsable vient de lui définir une nouvelle cible, ce sera l’objet 2014 MU69 qui se trouve dans la ceinture de Kuiper.

La sonde New Horizons est en route pour son prochain objectif

Depuis son lancement en 2006, la sonde New Horizons en aura fait du chemin ! C’est le 14 juillet qu’elle atteint sa première cible : Pluton. Elle aura pris de magnifiques clichés et récupéré des informations précieuses que l’équipe de scientifiques au sol est en train de décortiquer. Le voyage de New Horizons ne va pas s’arrêter là, l’équipe a défini le prochain objectif de la sonde, 2014 MU69, un objet qui appartient à la ceinture de Kuiper. La NASA doit encore valider ce choix mais ce ne devrait être qu’une formalité. Situé à 1 milliard de kilomètres de Pluton, New Horizons devrait arriver au-dessus de cet objet de 40 kilomètres de diamètre début 2019 si tout se passe bien.

Les objets de la ceinture de Kuiper se sont formés très loin du Soleil, ils sont les vestiges des « briques » qui ont formé les corps du système solaire comme la Terre“, explique Sonia Fornasier, du LESIA Observatoire de Paris.

Pourquoi 2014 MU69 et pas un autre objet ?

2014 MU69 a été découvert à l’été 2014 par le télescope spatial Hubble et semblait être l’objet de la ceinture de Kuiper le plus facilement atteignable, “pour des raisons orbitales” selon Mme Fornasier. En outre, en apprendre plus sur ce type d’objets c’est comprendre la formation de notre Système solaire. Ils “n’ont pas subi les métamorphoses qui ont modifié les matériaux primordiaux des planètes. Ils sont conservés au froid, loin du Soleil : ils ont donc gardé en eux les matériaux qui sont à l’origine des corps du Système solaire“, explique Sonia Fornasier.

La NASA assure qu’il ne devrait pas y avoir de problèmes de communication avec la sonde, les systèmes qu’elle embarque sont faits pour fonctionner même à une distance bien au-delà de Pluton.

Source : 20minutes.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform