Clicky



Bons Plans

Microsoft et le MIT s’allient pour créer le smart tatouage

Publié le | Modifié le
Le tatouage intelligent Duoskin du Mit et de Microsoft

Le MIT et Microsoft Research viennent de dévoiler le DuoSkin, un tatouage intelligent qui permet de nombreuses applications.

Ce n’est plus une surprise, les appareils connectés portatifs ont la cote. Ceux que l’on nomme également les wearables s’affichent de plus en plus dans nos rues, et pas que chez les accrocs aux nouvelles technologies.

Microsoft et le MIT ont pour ambition de faire franchir un cap à ce domaine en développant des wearables directement tatoués sur notre peau avec les DuoSkin.

Des tatouages électroniques intelligents

C’est via un billet de blog que le MIT et le laboratoire Microsoft Research ont détaillé le fruit de leurs recherches. Le DuoSkin prend la forme de tatouages temporaires embarquant de l’électronique. Le but est de proposer un dispositif permettant d’interagir avec des appareils connectés en effleurant simplement la peau, mais d’autres applications sont également disponibles.

Microsoft et le MIT proposent en fait 3 technologies différentes. La première permet donc de servir d’interface de contrôle d’un appareil numérique à l’instar d’une télécommande ou d’un trackpad. La deuxième permet de rendre visibles des informations en affichant une couleur spécifique sur le tatouage grâce à des pigments thermochromes. La troisième application permet de se servir de ces tatouages connectés comme moyen de communication grâce à la technologie NFC.

La feuille d’or, élément central

Selon l’article de blog, c’est grâce au silicone, mais surtout à la feuille d’or qu’une telle prouesse technologique est possible. « L’élément clé de DuoSkin est la feuille d’or, un matériau conducteur qui respecte la peau », expliquent les chercheurs dans leur étude. DuoSkin pourra être entièrement personnalisé en fonction des besoins des entreprises et des utilisateurs.

La technologie sera présentée plus en détail en septembre prochain lors de l’International Symposium on Wearable Computers d’Heidelberg.

Crédits Photos : duoskin.media.mit.edu
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform