Clicky



Bons Plans

Mars : 202 586 personnes voudraient un aller simple pour 2023

Publié le
Mars

Mars One est à l’origine du projet concernant un vol habité vers la planète rouge. Le départ est programmé pour 2023.

Mars est une planète qui attire l’attention des humains. Les scientifiques de la Nasa sont sur le point de réfléchir à un moyen permettant un vol habité vers la planète rouge. Il y a toutefois de nombreux points à prendre en compte que ce soit au niveau du voyage ou sur Mars. La température est de -63 degrés, les astronautes ne pourront jamais revenir sur Terre et les radiations cosmiques ne sont pas anodines. Durant le voyage, la dose à laquelle les astronautes seront confrontées est dangereuse. Malgré les nombreux points négatifs, Mars One a bien l’intention de concrétiser son projet.

4 élus parmi 202 586

La société hollandaise a estimé le projet à 6 milliards de dollars. En avril 2013, Mars One a donc demandé aux humains s’ils souhaitaient obtenir un aller simple pour la planète rouge sans possibilité de revenir sur Terre. L’appel à candidatures a porté ses fruits puisque 202 586 personnes sont prêtes à vivre cette aventure pour aller vivre pour toujours sur Mars. Parmi ces volontaires, 5% sont des Brésiliens, 6% des Chinois, 24% des Américains. D’autres candidatures provenaient du monde entier, dont la France. Toutefois, ils ne feront pas tous partie des astronautes quittant la Terre pour Mars, car plusieurs étapes sont à respecter. Les sélections seront donc importantes et l’entraînement de 6/10 équipes de 4 personnes commencera d’ici 2015.

Vivre à jamais sur Mars

Mars One sélectionnera à la fin des trois étapes une seule équipe de 4 personnes, elles pourront ainsi en 2023 participer à ce vol habité. La société hollandaise précise qu’ils seront « les premiers humains à avoir atterri sur Mars et à y vivre pour le reste de leurs vies ». Jusqu’à maintenant, seuls des robots ont pu fouler le sol de Mars. Le dernier se nomme Curiosity et il a pour objectif de trouver des preuves mettant en valeur une forme de vie passée. Le projet est donc colossal, car il n’existe pas encore de vaisseaux capables de transporter les heureux élus vers Mars tout en les protégeant des radiations.

Alexandra
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform