Clicky



Bons Plans

Lyft, le concurrent d’Uber, se cherche un racheteur

Publié le

D’après le « New York Times », Lyft, le principal concurrent d’Uber sur le marché américain du VTC, souhaiterait se faire racheter. Pour le moment, personne ne serait intéressé.

Depuis plusieurs mois Lyft, une société de VTC concurrente d’Uber, cherche à se faire reprendre mais en vain, selon nos confrères du « New York Times » qui tiennent leurs informations de plusieurs sources proches du dossier. L’entreprise américaine aurait pourtant approché plusieurs grands noms du domaine automobile et de la haute technologie, mais elle serait trop gourmande.

Personne n’est intéressé par Lyft

Afin de se développer plus rapidement, Lyft, principal concurrent d’Uber sur le marché des Véhicules de Transport avec Chauffeur (VTC), chercherait donc à se faire racheter. Et il semblerait que la société américaine ait démarché auprès d’entreprises prestigieuses sans pouvoir trouver un terrain d’entente.

Lyft se serait en effet adressé à General Motors, Google, Apple, Amazon, Uber ou encore à l’entreprise chinoise Didi Chuxing mais n’aurait essuyé que des refus. Le groupe américain demanderait un prix trop élevé par rapport à la valorisation de l’entreprise. Il réclame 9 milliards de dollars alors que sa valorisation s’élève à 5,5 milliards. General Motors pourrait être cependant son client le plus sérieux, en effet, le constructeur automobile américain avait participé à une levée de fonds de Lyft à hauteur de 500 millions de dollars en début d’année mais il n’aurait fait aucune offre écrite.

Lyft a encore de quoi voir venir

Dans un marché qui est devenu très concurrentiel, Uber creuse l’écart. Ce dernier aurait enregistré 62 millions de trajets le mois dernier contre seulement 14 millions pour son concurrent. Les revenus annuels de Lyft tournent autour de 400 à 500 millions de dollars alors que ses pertes se montent à 50 millions par mois. Cependant, bien que la société de VTC ne soit pas encore rentable, l’entreprise se reposerait sur des réserves de trésorerie s’élevant à 1,4 milliard de dollars, il n’y a donc pour l’instant pas urgence.

Source : lefigaro.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform