Clicky



Bons Plans

#LudumCare Faeria : encore un sérieux candidat dans le monde des jeux de cartes

Publié le | Modifié le
#LudumCare Faeria

Avec son plateau à construire à chaque partie et sa direction artistique fabuleuse, Faeria est le dernier venu des TCG qui pourrait bien vous faire perdre des heures.

Récemment sorti d’accès anticipé, Faeria est un titre que nous avions hâte de tester. Développé par les Belges d’Abrakam Entertainment, il s’agit d’un énième TCG (jeu de cartes à collectionner) comme il en est apparu des dizaines ces dernières années dans les parages d’Hearthstone. Seulement voilà, et un peu à la manière de l’excellent Duelyst qui poursuit d’ailleurs sereinement son petit bonhomme de chemin à coup de mises à jour, Faeria se détache de la masse avec divers arguments.

Un TCG avec un plateau à construire à chaque tour

Comme d’habitude, le but principal du joueur est de réduire les points de vie de l’adversaire (en solo ou en ligne) à zéro en l’attaquant avec des créatures, des sorts et des structures à invoquer depuis un deck de cartes. Sauf qu’ici il faudra également construire les cases du plateau de jeu à chaque tour pour créer un chemin vers l’autre joueur et pouvoir poser/déplacer ses créatures.

S’il n’y a pas de classe ou de faction, le jeu n’en demeure pas moins assez profond au niveau de ses cartes avec, en plus des cartes neutres, 4 types de terrains (forêt, montagne, désert et lac) qu’il faudra poser pour pouvoir invoquer les créatures liées à ces derniers. En effet, le coût en Faeria (le mana, qui se conserve de tour en tour) n’est pas toujours la seule condition pour pouvoir utiliser ses cartes. D’ailleurs, sur le plateau 4 puits à Faeria donnent un point supplémentaire par tour et sont donc cruciaux à posséder en conservant une créature à son contact.

Bref, en proposant des éléments classiques du jeu de cartes (créatures volantes, points de vie/attaque, provocation, pouvoirs des créatures…etc.) mais en ajoutant une forte importance au placement sur le plateau à créer avec jugeote à chaque tour (construire du terrain, tirer une carte supplémentaire ou obtenir un point de Faeria en plus ?), Faeria propose une expérience spécialement stratégique tout en jouissant d’une forte rejouabilité avec des situations variées puisque le plateau n’est jamais le même. Ajoutez à cela une direction artistique et un aspect audio à tomber par terre et vous obtenez un sérieux concurrent aux principaux TCG actuels.

Côté modèle économique, rien de particulier à signaler. Difficile de savoir si sur le moyen/long terme il est nécessaire de sortir la carte bleue pour être efficace en ligne, mais on relèvera la présence parfaitement classique de deux monnaies, de quêtes journalières ou encore de missions/puzzles en solo pour obtenir des cartes. Bien entendu la boutique propose également des éléments cosmétiques. Relevons enfin qu’une nouvelle aventure payante arrivera cet été.

Télécharger Faeria

Pour jouer à Faeria, direction Steam pour Windows et macOS et l’App Store pour la version iPad. Pour la version Android, rendez-vous au printemps prochain.

Crédits Photos : Begeek
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform