Clicky



Bons Plans

Le projet incroyable de Facebook : des drones au service d’Internet

Publié le | Modifié le

Dans le cadre de son initiative Internet.org, l'Internet pour tous, Facebook dévoile son drone géant, baptisé Aquila, dont le but est d'apporter Internet dans les zones les plus reculées du globe à l'aide d'un laser.

Alors que Google présentait son programme Loon qui vise à apporter Internet grâce à des ballons gonflés à l’hélium, l’autre géant de l’Internet, Facebook, dévoile son drone à l’envergure comparable à un Boeing 737. Développé par Connectivity Lab, le premier prototype du projet “Aquila” s’apprête à effectuer son premier vol.

Facebook : l’internet pour tous grâce à des drones

C’est un projet un peu fou de Facebook qui commence à prendre forme. Avec l’application Internet.org, le réseau de Mark Zuckerberg souhaite que tout le monde puisse accéder à Internet. Le groupe va encore plus loin en développant des drones qui, équipés d’un système de communications par laser, apporterait Internet dans des zones où la construction d’infrastructures serait impossible pour une question de coût et de temps.

Le drone a été développé par Connectivity Lab, une équipe de recherche montée par Facebook en 2014. Le prototype est prêt et les premiers vols d’essai ne sauraient tarder. Baptisé “Aquila” (aigle en latin), le drone est en forme d’aile Delta d’une envergure similaire à celle d’un Boeing 737 mais d’un poids de seulement 450 kilos grâce à une structure tout en carbone. Il fonctionne à l’énergie solaire et serait capable de voler à des altitudes comprises entre 18 000 et 27 000 mètres pendant 3 mois. Pour apporter Internet au sol, il sera équipé d’un système de communications par laser.

Un système de communications par laser révolutionnaire

Pour apporter l’Internet jusqu’au sol, le drone sera équipé d’un tout nouveau système de communications par laser, mis au point par l’équipe du Connectivity Lab. Ce système qui n’ajoutera que 20 kilos au drone serait théoriquement capable de transmettre des informations à des débits pouvant atteindre 10 Gbps de façon très précise. Les lasers pourraient toucher une pièce de monnaie située à environ 16 kilomètres. Une fois en vol ces drones apporteraient une connexion Internet au sol dans un rayon d’environ 80 kilomètres.

L’ingénieur Yael Maguire, chef du projet déclarait toutefois rester prudent : “il reste d’énormes défis techniques à relever, nous devons avancer avec précaution, personne n’a jamais réalisé ce que nous sommes en train de faire.”

Source : ouest-france.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform