Clicky



Bons Plans

Kim Dotcom affirme que des sénateurs et juges utilisaient Megaupload

Publié le | Modifié le

Les avocats de Kim Dotcom semblent vouloir défendre leur client en brandissant le célèbre adage biblique “que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre“.

Le fondateur de Megaupload prétend au travers d’une interview livrée à TorrentFreak que de nombreux comptes comportant des fichiers personnels sont détenus par des haut fonctionnaires américains. Actuellement en libération conditionnelle, il cherche à négocier un accord avec le département américain de la justice pour permettre aux anciens utilisateurs de pouvoir accéder temporairement au service de partage pour télécharger leurs fichiers personnels.

Jim Dotcom déclare ainsi : “Nous avons découvert qu’un nombre important de comptes Mega étaient détenus par des membres de hautes autorités tels que le département de la justice et le Sénat des États-Unis“. Adopter une telle ligne de défense est un pari risqué qui pourrait cependant atténuer les accusations d’usages illicites massifs du service d’hébergement. Preuve à l’appui, cela pourrait même démontrer la difficulté à contrôler les fichiers partagés sur la plateforme.

Reste qu’aux yeux de bon nombre d’internautes la fermeture brutale de Megaupload par la justice américaine a été vécue comme un abus de pouvoir, dépassant les prérogatives habituelles du juge fédéral sous la pression des ayants droits de l’industrie du divertissement. Sa saisie a été d’autant plus vécu comme une injustice par ses utilisateurs que des données personnelles peuvent encore figurer sur les serveurs de Megaupload dont les détenteurs ont été privés sans préavis. En ce sens Dotcom affirme que “l’équipe de Megaupload travaille dur pour permettre à nos utilisateurs de retrouver leurs données“.

Source : TorrentFreak
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform