Clicky



Bons Plans

Internet Explorer, en perte de vitesse

Publié le | Modifié le

Selon les derniers chiffres dévoilés par NetApplications, au niveau mondial, Internet Explorer, toute version confondue, vient de passer sous la barre des 60% de parts de marché (59,95%) pour le mois d’avril, soit un recul de 0,70% en un mois.

Avec 24,59 %, Firefox, de la fondation Mozilla, demeure en seconde position, et gagne un peu plus d’un point par rapport aux statistiques de l’an dernier. Mais le navigateur qui sort grand gagnant de ce nouveau classement est Chrome, de Google, qui gagne encore 0,6 point sur un mois, et passe de 1,99 % des parts l’année passée à 6,73 % actuellement. Safari, d’Apple, stagne pour sa part à 4,72 %, quand Opera représente lui un peu plus de 3 %.

L’avantage gagné par Google, ces derniers mois, semble d’abord s’expliquer par l’autopromotion du navigateur, depuis la page d’accueil du moteur de la firme.

Mais aussi l’arrivée en mars dernier du ballot screen, cette fenêtre multi-choix vise à ne plus imposer Internet Explorer comme navigateur de référence, sous windows et permet à l’internaute de choisir librement parmi un choix donné de 12 navigateurs différents, ce qui ne va pas pour renforcer la baisse de régime du navigateur maison.

Cela ne fait pas les affaires de Microsoft  qui vient juste de publier la deuxième préversion d’Internet Explorer 9.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform