Clicky



Bons Plans

Un hôpital contraint de payer une rançon en bitcoins à des hackers

Publié le
Piratage informatique - image tirée d'une vidéo YouTube Piratage informatique - image tirée d'une vidéo YouTube

Un hôpital de Los Angeles a été contraint de payer une forte somme en bitcoins à des hackers qui avaient paralysé tout le système informatique pendant près de 2 semaines.

Le Hollywood Presbyterian Medical Center, un hôpital de Los Angeles, a été victime de hackers qui pendant près de 2 semaines avaient pris le contrôle du système informatique du centre hospitalier. Ce dernier a finalement cédé aux demandes des pirates qui réclamaient 17 000 dollars en bitcoins, la monnaie virtuelle.

Des hackers s’attaquent à un hôpital et réclament des bitcoins

Un groupe de pirates informatiques n’a pas hésité à s’en prendre à un hôpital pour obtenir de l’argent. Pendant presque 2 semaines les hackers avaient pris le contrôle du système informatique du Hollywood Presbyterian Medical Center, une clinique située à Los Angeles.

Cette paralysie numérique a obligé les personnels de l’hôpital et les médecins à communiquer sur papier, par fax ou encore par téléphone afin de faire passer les informations concernant leurs patients. Toute communication électronique était bloquée. Les pirates avait totalement verrouillé le système et crypté les fichiers dont ils étaient les seuls à détenir la clé de décryptage.

Les hackers réclamaient 17 000 dollars en bitcoins, soit plus de 15 000 euros, pour mettre fin à leur prise d’otage numérique.

Après 10 jours de paralysie l’hôpital paie la rançon

Pendant 10 jours, le Hollywood Presbyterian Medical Center a refusé de payer mais la situation devenait difficilement soutenable pour tout le personnel et les patients dont 900 ont d’ailleurs dû être transférés vers d’autres établissements. Certains équipements comme les scanners et les laboratoires ne pouvaient plus fonctionner.

Finalement « Payer cette somme, pour récupérer la clé de décryptage, était pour nous le moyen le plus rapide et le plus efficace de restaurer notre système informatique et nos fonctions administratives » a déclaré Allen Stefanek, le directeur du centre hospitalier. Lundi dernier le système informatique fonctionnait de nouveau normalement. Le FBI et la police sont chargés de l’enquête pour tenter de mettre la main sur ces hackers.

Il semblerait que ces cyberattaques se multiplient, depuis quelques mois c’est le 4ème établissement de santé victime de ce type de « ransomware ».

Crédits Photos : YouTube
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform