Clicky



Bons Plans

La guerre des boutons : Google renforce « safe browsing »

Publié le

Avec l'aide du service "safe browsing", Google veut identifier et supprimer les publicités qui proposent des faux boutons de téléchargement qui pullulent sur le web.

Google en a visiblement marre de voir des faux boutons « télécharger ». Le géant américain a annoncé un renforcement de « safe browsing » qui permet de non seulement de détecter les sites ou logiciels frauduleux, mais également de les répertorier en vue d’un bannissement définitif.

L’objectif à long terme est de débarrasser le net de ces fausses publicités, qui nous invitent à appuyer sur un bouton télécharger, après nous avoir avertis d’une mise à jour, ou de l’infection d’un PC. Ces fausses alertes sont en réalité des publicités déguisées. L’objectif de ces faux boutons est à terme de nous faire installer un logiciel malveillant, et sont généralement aperçus sur des sites de streaming, ou sur des sites pornos… dit-on.

Google veut supprimer les falsifications

Autre croisade de Google, les méthodes qui consistent à utiliser les mêmes bannières que Google chrome afin de soutirer des informations personnelles. En manquant de vigilance, un utilisateur peut se retrouver à refiler son mot de passe à des inconnus. Concrètement, Google voudra supprimer toutes pubs “qui tentent de vous amener à faire quelque chose que vous ne feriez qu’avec un site de confiance – comme partager un mot de passe ou appeler le support technique”.

Pour les webmasters qui jusqu’ici se contentaient de fermer les yeux concernant ces fausses pubs, ils sont invités à retirer eux-mêmes ces traquenards, afin d’éviter d’être blacklisté par Google. Safe Browsing sera disponible sur Chrome, Firefox et Safari.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform