Clicky



Bons Plans

Fin du suspense pour le cargo spatial russe

Publié le

Le cargo russe qui devait ravitailler la Station spatiale internationale et devenu incontrôlable s'est finalement désintégré dans l'atmosphère, aucun débris n'est tombé sur Terre.

Il y a 8 jours, on apprenait que les russes avaient perdu le contrôle du cargo spatial Progress qui devait s’arrimer à la Station spatiale internationale pour ravitailler ses occupants. Aujourd’hui, le vaisseau s’est complètement désintégré dans l’atmosphère au-dessus de l’océan Pacifique.

Aucun débris n’est arrivé sur Terre

Il y a un peu plus d’une semaine, les russes lançaient un cargo spatial avec une fusée Soyouz, sensé ravitailler la Station spatiale internationale. Le cargo n’atteindra jamais sa destination. Quelques heures après le lancement, les opérateurs du vol perdent le contrôle du vaisseau. Le cargo alors en perdition entamait une longue descente incontrôlable vers la Terre. Il était impossible de prévoir la date et l’endroit où l’engin spatial allait chuter. Depuis Roskosmos, les russes annonçaient finalement hier que la chute de ce vaisseau incontrôlable ne serait pas différente de celles des autres cargos qui ravitaillent la Station spatiale internationale 3 à 4 fois par an.

Le suspense est terminé, le cargo s’est finalement totalement désintégré dans l’atmosphère aujourd’hui au-dessus de l’océan Pacifique et aucun débris n’a atteint la Terre. Les spationautes à bord de l’ISS n’ont toutefois rien à craindre, une telle situation est prévue et ils ont largement de quoi tenir jusqu’au prochain ravitaillement.

Une série de ratés pour l’industrie spatiale russe

Si la perte du cargo n’aura de conséquence ni pour les spationautes de l’ISS ni pour les habitants de la Terre, elle aura coûté à la Russie 2,6 milliards de roubles, soit 458 millions d’euros. C’est un coup dur alors que le secteur spatial est la fierté du pays. En outre, une fusée Proton avec à son bord 3 satellites de navigation qui devaient être mis en orbite avait explosé au décollage quelques jours plus tôt.

Selon des agences de presse russe, la Russie devrait envoyer de nouveaux cosmonautes vers l’ISS le 26 mai mais Roskosmos n’a pas confirmé cette information.

Source : L'express
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform