Clicky



Bons Plans

Facebook utilise des données pour des pubs, il doit payer 20M de $ d’amende

Publié le
Facebook argent

Facebook utilise les données de votre mur pour proposer des publicités ciblées dans le but de récolter des J’aime.

Sur Facebook, vous avez sans doute croisé le chemin de ces publicités sponsorisées. Par exemple, lorsque vous êtes allez dans un établissement reconnu par le réseau social en compagnie d’un ou plusieurs amis, un lien sponsorisé pouvait être affiché. Ainsi, la marque s’affichait dans un autre message tout en reprenant celui du départ, les amis pouvaient ainsi attribués un j’aime qui était récolté par la marque. Le développement de ces « sponsored stories » n’a pas fait l’unanimité et près de 615 000 personnes ont estimé que Facebook avait dépassé les bornes en détournant les informations personnelles des utilisateurs sans leur demander leur autorisation.

Une solution à l’amiable

Cette affaire a été lancée après la plainte de plusieurs personnes qui ont vu leur identité s’afficher aux côtés d’une marque. Facebook reconnaissait le préjudice et avait proposé une solution à l’amiable et avait décidé de verser près de 20 millions de dollars. Le juge Richard Seebord a étudié les déclarations des plaignants et a estimé que la somme proposée par le réseau social était tout à fait raisonnable. Il estime également que les plaignants lors d’un procès ne pourraient pas obtenir d’avantage et la somme serait peut-être plus faible. La somme d’argent versée par Facebook n’est pas la seule condition pour sortir de ce problème.

Un CA de 234 millions de dollars

En effet, la société de Mark Zuckerberg doit contrôler davantage l’exploitation éventuelle des données personnelles des utilisateurs à des fins publicitaires. Ainsi, Facebook sera contraint de revoir ses règles d’application. Ce n’est pas la première fois que le concept du « Sponsored stories » se retrouve dans le collimateur des associations. En effet, en Norvège, Facebook avait été visé à la fin de l’année 2012. Les plaignants estimaient que ces publications à des fins publicitaires étaient beaucoup trop intrusives. Reuters avait également épluché les documents de justice, Facebook aurait réalisé entre 2011 et 2012, un chiffre d’affaires de 234 millions de dollars.

Source : TechCrunch
Alexandra
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform