Clicky



Bons Plans

Facebook et Microsoft vont relier les USA et l’Europe avec un câble sous-marin

Publié le

Facebook et Microsoft viennent d'annoncer leur projet de construction d'un câble sous-marin transatlantique, un câble qui possédera pas moins de 8 paires de fibres.

MAREA, c’est le nom du projet de Facebook et Microsoft. Les deux géants vont débuter la construction de leur câble sous-marin en août prochain, il s’agira du premier câble qui reliera directement les États-Unis et le sud de l’Europe. Il s’agit également du câble possédant la plus grande capacité de bande passante.

Un câble sous-marin signé Facebook et Microsoft

En août prochain devrait débuter l’immense projet de Facebook et de Microsoft, baptisé MAREA, il s’agit d’un câble sous-marin de 6 600 km de long. Le câble partira d’un data hub situé dans le nord de la Virginie et reliera la ville de Bilbao en Espagne. Ce câble sera composé de 8 paires de fibres et permettra de faire circuler 160 térabits de données par seconde. Les deux géants américains ne seront pas seuls dans cette aventure, ils travailleront également avec Telxius, une filiale de l’opérateur espagnol Telefónica qui se chargera de la gestion et de l’exploitation du câble. Ce projet pharaonique devrait s’achever en 2017 et permettra donc d’offrir aux utilisateurs des connexions haut-débit fiables notamment pour le Cloud tout en limitant les coûts et en facilitant les mises à jour matérielles.

Répondre à une « demande croissante de capacité haut débit »

Comme l’explique Christian Belady, responsable de la stratégie datacenter chez Microsoft « Le câble transatlantique MAREA que nous construisons avec Facebook et Telxius fournira une nouvelle connectivité à faible latence qui aidera à répondre à la demande croissante de capacité haut débit à travers l’Atlantique. Avec ce câble le long de cette nouvelle route du sud, nous allons également accroître la résilience de notre réseau mondial, aidant à assurer une plus grande fiabilité pour nos clients. »

Un tel projet permettra donc de faciliter et d’accélérer l’accès à Internet aux utilisateurs des services des deux géants américains. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce projet ne sera pas de trop pour supporter les futurs besoins de données dans le monde, notamment avec l’explosion des objets connectés.

Source : Silicon
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform